Actualités
20:14 11 septembre 2012 | mise à jour le: 11 septembre 2012 à 20:14 Temps de lecture: 2 minutes

L’Ancienne-Lorette se découvre de nouveaux terrains

Qui a dit qu’il n’y avait plus de nouveaux terrains à L’Ancienne-Lorette et que la densification de la petite ville enclavée dans Québec n’était pas possible? Certainement pas l’administration municipale ni les constructeurs de la place.

C’est que la construction va bon train à L’Ancienne-Lorette. D’abord, une vingtaine de nouveaux terrains ont été rendus disponibles depuis peu, en partie en empiétant sur le boisé situé derrière le marché d’alimentation Metro. Le grand terrain du Théâtre Lafenière, qui a été complètement détruit par un incendie ce printemps, permettra quant à lui la construction d’une vingtaine de maisons, principalement des jumelés.

On retrouve également ce que le maire Émile Loranger appelle une nouvelle sorte de développement. «Des promoteurs achètent des maisons, les débâtissent, et reconstruisent en hauteur», explique-t-il.

Cette tendance oblige bien sûr la Ville à veiller au grain. «Il faut voir comment on applique la réglementation relative à la hauteur. On y va beaucoup au cas par cas. On vise le respect et l’esthétisme là-dedans, mais on ne peut pas empêcher les gens de faire ce qu’ils veulent avec leur propriété», précise M. Loranger, assurant du même coup que les plaintes du voisinage sont très rares.

Cachottier, le maire parle aussi d’un très gros projet de quelque 100 M$. Sans vouloir en dire plus, il assure que «si on le mène à terme, ça va aider à équilibrer le budget». À ce titre, Émile Loranger promet d’ailleurs, sourire en coin, qu’il fera un «effort considérable sur le prochain budget» pour que ses concitoyens n’aient pas à revivre une importante hausse de taxes, comme ça a été le cas l’année dernière.

L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *