Actualités
12:50 18 mai 2015 | mise à jour le: 18 mai 2015 à 12:50 temps de lecture: 3 minutes

Les candidats à la mairie de Saint-Augustin s’expriment

Sylvie Asselin

 

Les finances de la Ville sont dans un état lamentable. Le conseil municipal a reconnu à l’unanimité dans une résolution que «les élus manquent d’information concernant les décisions… sur des dossiers administratifs et financiers, et ce, depuis 2006».

Il n’est pas étonnant que l’endettement de notre Ville ait atteint un niveau extrêmement inquiétant (116M$ contre 19,9M$ à L’Ancienne-Lorette).

Nous devons envisager :

-la révision du PTI assorti d’un gel des dépenses d’immobilisation;

-l’évaluation de la cession et/ou du partage d’actifs;

-la négociation d’ententes pour le développement du parc industriel;

-la restructuration du service de la dette;

-la réduction des frais de financement court terme;

-l’examen systématique des postes de dépenses.

Information : www.sa-mairie.com

 

 

Jean-François Dufour

 

On doit s’assurer de vivre selon nos moyens d’aujourd’hui et non ceux que l’on espère avoir dans le futur. Nous n’avons pas besoin de l’équipement le plus onéreux; nous avons besoin de celui qui convient à nos besoins.

On doit aussi «faire avec», soit générer des revenus en utilisant les infrastructures déjà existantes, mais également maintenir un niveau de service approprié et sécuritaire pour les citoyens. Et payer notre dette.

On doit être administré par un gestionnaire et un leader capable d’identifier les priorités et s’y attaquer immédiatement. J’ai la capacité de le faire et je m’y engage dès maintenant.

Information : www.JeanFrancoisDufour.com

 

Éric Dussault

 

Révision complète et immédiate du P.T.I./budget, moratoire sur toutes dépenses non engagées jugées non urgentes au bon fonctionnement de la ville (rénovation de bâtiment, achat de machinerie, aménagement paysager, etc.).

Il est impératif de réduire le service de la dette, qui représente plus de 26% de notre budget, notamment par la disposition de biens non essentiels.

Diminuer de façon importante les dépenses au niveau des loisirs et culture, qui occupent une proportion de 29% du budget de proximité, ce qui est nettement supérieur à plusieurs autres villes, soit près du double.

Rentabiliser nos infrastructures par des locations à des tiers.

Information : www.facebook.com/ericdussaultpourstaugustin

 

 

Sylvain Juneau

 

Je propose une approche radicalement différente de celle qui a prévalu au cours des dernières années. Prendre en considération le fait que tant que le dossier de la quote-part ne sera pas réglé, il faut dépenser prudemment, s’offrir des services de base de qualité, sans exagération.

Contrôler les dépenses de façon à ne pas constamment courir après des revenus additionnels. Vivre avec l’argent que l’on a, ne pas dépenser celui que l’on n’a pas. Cesser de fonctionner à crédit et de refiler la note aux citoyens. Mettre un frein aux dépenses somptueuses et trop souvent inutiles.

Le bon sens, simplement.

Information : www.sylvainjuneau.ca

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *