Actualités
22:02 4 mai 2015 | mise à jour le: 4 mai 2015 à 22:02 temps de lecture: 3 minutes

Souffle de vie sur le quartier Sillery

URBANISME.Funiculaire, promenade et espaces verts de plusieurs kilomètres, nouveaux logements: la Ville de Québec a présenté le 4 mai, après neuf ans de cogitation, son programme particulier d’urbanisme (PPU) pour le secteur de Sillery avec comme objectif de dynamiser les lieux et de préserver la qualité de vie de ce secteur patrimonial pour les résidents actuels et à venir.

La vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire, Julie Lemieux, s’est dite fière du PPU présenté aux citoyens du quartier. «On est conscient qu’on est dans un secteur patrimonial, a-t-elle rappelé. On intervient seulement en douceur, de façon intelligente.» La Ville a préparé son projet en concordance avec le plan de conservation du site patrimonial de Sillery présenté en 2013 par le Ministère de la Culture et des Communications. Au total, les modifications envisagées par le projet touchent 3,7% du territoire couvert par le PPU.

La Ville a prévu l’implantation d’un nouveau sentier piéton tout au long de la falaise de Sillery. «Ça fait partie des trésors les mieux cachés de Québec, croit le maire de Québec Régis Labeaume. Tous les citoyens de Québec pourront maintenant y avoir accès.» Un funiculaire accessible aux cyclistes à la hauteur de la côte de Sillery relierait la promenade Samuel de Champlain au nouveau projet. «On serait prêt à laisser le privé s’en occuper», a mentionné le maire Labeaume. Les espaces publics conservés dans le projet frôleraient les 960 000 m², un espace plus vaste que les plaines d’Abraham.

La disparition de l’aréna

L’aréna Jacques-Côté est amené à disparaître avec ce nouveau projet d’urbanisme. Des logements résidentiels sont prévus pour la remplacer. «On a ciblé ce terrain pour notre projet famille, a mentionné Julie Lemieux. On croit que c’est un espace où les jeunes familles aimeraient s’installer.» Environ 800 nouveaux logements sont projetés dans ce projet, passant du logement social aux condos de luxe. «On attend autour de 50 000 nouveaux habitants dans la région de Québec, a estimé Julie Lemieux. Le quartier de Sillery doit aussi faire sa part pour les accueillir.»

Plusieurs bâtiments auparavant tenus par des communautés religieuses sont pour l’instant laissés à l’abandon, sans résident pour entretenir les lieux. La Ville de Québec a décidé de transformer ces établissements désertés par des lieux résidentiels. «L’intervention est évidente, a affirmé le maire Régis Labeaume à propos du couvent des Sœurs Augustines de la Miséricorde de Jésus. Il faut revitaliser la bâtisse.» Mis à part l’établissement des Pères Augustins, les principales communautés religieuses du secteur ont déjà quitté les lieux.

Les consultations publiques sur le projet d’urbanisme sont lancées après la présentation officielle du plan de la Ville pour le secteur de Sillery. Une première séance d’information sur l’adoption du PPU est prévue le 13 mai, suivie d’une consultation publique le 2 juin.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *