Actualités
20:09 21 mai 2015 | mise à jour le: 21 mai 2015 à 20:09 temps de lecture: 3 minutes

Le SPOT pour «chiller» tout l’été

PLACE PUBLIQUE. Plage, bistro, cinéma en plein air et spectacle attendent les citoyens qui fréquenteront la Sympathique Place Publique Ouverte à tous (SPOT) cet été dans le stationnement du Réacteur, centrale créative au 715, rue Saint-Vallier Est.

Du 19 juin au 15 août, le SPOT sera animé de diverses activités gratuites et ouvertes pour toute la famille. La coordonnatrice générale du projet Élisa Gouin a expliqué que du jeudi au dimanche, la place publique sera animée, à l’image des beer garden, très populaires en Europe. «Nous avons l’aspiration que deux inconnus puissent se rencontrer et passer du bon temps ensemble à la place publique», a-t-elle imagé.

Des présentations de plus grandes envergures sont aussi prévues au SPOT au cours de l’été. Trois spectacles d’artistes émergents de la Ville de Québec seront présentés à l’ouverture, à la fermeture et au «Noël des campeurs urbains» le 25 juillet avec la plateforme Pantoum. Des soirées de cinéma en plein air seront aussi diffusées avec la collaboration du Festival de cinéma de la Ville de Québec, d’Antitube et de Spirafilm.

Travail d’équipe et de créativité

Cinq stations différentes imaginées sous le thème du jeu ont été élaborées par cinq bureaux d’architecte différents en collaboration avec leur propre équipe d’étudiants en architecture de l’Université Laval. «La majorité des projets qu’on fait à l’université ne sont jamais bâtis, a relaté Élisa Gouin. C’est une expérience incroyable de pouvoir voir notre travail se réaliser avec le SPOT.» Les équipes se sont réunies durant une fin de semaine complète pour mettre en place leurs idées d’installations. Plus de 60 étudiants en architecture sont impliqués dans le projet.

Le propriétaire du Réacteur, centrale créative, Olivier Dufour, s’est dit charmé par le projet dès sa première présentation. «C’est ce qu’on essaie de faire nous-mêmes, a-t-il commenté. C’est important de redonner de la beauté à des lieux comme celui-ci.»

La Ville de Québec a elle aussi donné son appui au projet du SPOT avec une contribution financière de près de 25 000$, équivalent environ au quart du budget, selon la vice-présidente au comité exécutif, Julie Lemieux. «Il y a de la place pour des projets comme celui-ci dans la Ville de Québec, a-t-elle laissé savoir. Nous pensons que ce projet va contribuer à dynamiser le secteur qui est déjà en pleine effervescence.» Une campagne de sociofinancement est en cours jusqu’au début des travaux le 1er juin sur la plateforme La Ruche dont Olivier Dufour est le cofondateur.

Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *