Actualités
17:40 13 février 2015 | mise à jour le: 13 février 2015 à 17:40 temps de lecture: 3 minutes

«Nous ne croyons plus les chiffres de Saint-Augustin» -Régis Labeaume

FINANCE. Le maire de Québec, Régis Labeaume, et le vice-président du comité exécutif, Jonatan Julien, ont voulu clarifier la situation aujourd’hui en lien avec les finances de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures et les dépenses d’agglomération.

«Saint-Augustin a des énormes problèmes financiers et je ne connais pas la situation en 2014 et 2015. Ce n’est pas un problème lié à l’agglomération ni à Québec», a déclaré Régis Labeaume. L’élu dit répondre aux attaques de Saint-Augustin-de-Desmaures.

«Si les chiffres de l’agglomération sont faux, si les problèmes sont les responsabilités de la Ville de Québec, pourquoi le maire de Saint-Augustin n’est pas venu contester ces chiffres?», ajoute M. Labeaume. Marcel Corriveau aurait fait acte de présence à trois reprises sur les 92 derniers conseils, selon le maire Labeaume.

Agglomération

Selon les données soumises aux journalistes par la Ville de Québec, la Ville de Québec paie 94% des frais de l’agglomération. L’Ancienne-Lorette et Saint-Augustin-de-Desmaures ont à leur charge près de 3%.

Quant à la croissance de la quote-part du budget de l’agglomération, elle a augmenté de 48% à Saint-Augustin-de-Desmaures contre 26% et 25% du côté de L’Ancienne-Lorette et Québec. «Pourquoi? Parce qu’une entente a été signée [en 2009]. Il y aura une partie des coûts d’agglomération jugée sur la richesse des villes [du bâti]. S’ils paient plus, c’est qu’ils sont plus riches», précise M. Labeaume.

Dettes de proximité

La problématique réside dans la dette et les frais de proximité selon la Ville de Québec. «Les dépenses de proximité ont progressé de 69% entre 2011 et 2015, lance Jonatan Julien au sujet de Saint-Augustin-de-Desmaures. Une progression annuelle de 15%, une progression insoutenable.»

Toujours en lien avec les données révélées par la Ville de Québec, le budget municipal de Saint-Augustin-de-Desmaures représente un endettement par habitant en 2013 de 6304$ et pour Québec de 3307$.

«Ce qui est le plus grave, c’est que l’on ne vous a pas dit la situation en 2014 et 2015», explique Régis Labeaume précisant que les données 2014-2015 n’ont pas été rendues publiques.

«Le budget de la Ville de Saint-Augustin est présenté sur 7 pages d’informations tronquées. Il est difficile pour les citoyens de juger de l’état des finances», explique Jonatan Julien faisant valoir qu’à la Ville les documents sont beaucoup plus volumineux et détaillés.

Régis Labeaume a lancé un message aux Augustinois. «Votre job est d’exiger d’avoir les chiffres de 2014 et 2015. […] Nous, on le fait 10 ans d’avance. Les élus connaissent la vraie dette et c’est ça que les citoyens doivent obtenir parce que même si la Ville coupe des emplois, ça ne fera pas le travail. Tu ne coupes pas la dette tu dois la rembourser. Et pour la rembourser, ça passe par ici.»

En bref

«C’est à Saint-Augustin-de-Desmaures que les dépenses de proximité augmentent le plus rapidement», mentionne le maire de Québec.

«Les immobilisations pour la proximité ont augmenté 10 fois plus vite», ajoute M. Labeaume.

Une vidéo est en ligne: cliquez ici

membre du Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *