Actualités
15:50 16 décembre 2015 | mise à jour le: 16 décembre 2015 à 15:50 temps de lecture: 3 minutes

L’Ancienne-Lorette: La consultation publique en inquiète plusieurs

MUNICIPAL. Lors du dernier conseil de Ville de L’Ancienne-Lorette, plusieurs citoyens se sont dits inquiets et ont remis en doute la façon de faire de l’administration d’Émile Loranger dans le dossier de la grande consultation publique qui a lieu en ce moment au sujet de la proposition d’entente sur la quote-part versée à l’agglomération de Québec.

Quelques résidents de L’Ancienne-Lorette ont noté plusieurs irrégularités depuis le début de l’envoi de la documentation par la poste, à commencer par le conseiller municipal Gaétan Pageau qui a reçu deux bulletins de vote à son nom. Il a de plus questionné le maire Loranger sur ce qu’il juge être un processus biaisé en affirmant que l’on demande à la population de se prononcer alors que la réponse est déjà martelée d’avance, ce à quoi le maire a fortement répliqué que ce n’était pas du tout le cas. Le ton a d’ailleurs monté plusieurs fois entre les deux hommes durant le conseil alors que M.Pageau, conseiller de l’opposition, a défié M.Loranger sur plusieurs dossiers épineux.

Une résidente a ensuite questionné le maire à savoir si le fait d’envoyer le bulletin de vote par la poste était la meilleure façon de faire parce que selon elle, c’est facile à frauder. «J’habite dans un immeuble à logement et j’aurais facilement pu prendre les bulletins de tout le monde dans le bloc et répondre à leur place.» Émile Loranger a tenté de se faire rassurant en affirment que «les petites fraudes ne changeraient pas le résultat final.» Un autre homme, possédant deux propriétés sur le territoire, a reçu deux bulletins de vote.

La dernière inquiétude est venue d’un autre résident qui avait lui-même quatre bulletins dans son enveloppe. «J’en avais quatre, ma femme en avait un et ma fille n’en a pas reçu.» Ce dernier a affirmé qu’il ne voterait pas parce que ça ne donnera rien.

Présentation du jardin communautaire

Le conseiller André Laliberté a profité de la séance du conseil pour présenter l’équipe qui s’occupera du nouveau jardin communautaire dirigé par Julie Bussières. «Dès février, les citoyens pourront s’inscrire. Il devra par contre y avoir un tirage au sort puisqu’il n’y aura pas assez de lots pour tout le monde», explique la responsable. Toute la gestion sera faite par des résidents de L’Ancienne-Lorette et les activités commenceront dès que Dame Nature le permettra, autour du mois d’avril.

Les citoyens de L’Ancienne-Lorette avaient jusqu’au 18 décembre pour emmètre leur opinion. Le maire Loranger a annoncé que les résultats seront connus dès que tous les votes auront été dépouillés.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *