Actualités
21:34 13 mars 2015 | mise à jour le: 13 mars 2015 à 21:34 temps de lecture: 3 minutes

Ensemble pour préserver l’aréna Jacques-Côté

PATRIMOINE.Préoccupés par l’annonce du maire Régis Labeaume quant à la possible démolition de l’aréna Jacques-Côté, des citoyens de l’arrondissement de Sillery ont mis en ligne, mardi soir, une pétition afin de sauvegarder les installations.

En effet, à la suite de la consultation publique organisée dimanche dernier par la Société d’histoire de Sillery, les membres du conseil de quartier ont cru bon exprimer leurs craintes face aux différents projets immobiliers de Labeaume dans le quartier historique de Sillery.

Un groupe de citoyens, inquiets des aboutissants de ces projets, ont mis sur pied un comité afin de sauvegarder l’aréna Jacques-Côté, qui serait le premier endroit à être touché. Jeudi, le maire de la Ville de Québec a fait valoir que l’aréna est désuet et que plusieurs millions de dollars seraient nécessaires pour effectuer l’ensemble des travaux nécessaires.

Le chef de l’opposition officielle de la Ville de Québec, Paul Shoiry croit que les coûts ne sont pas aussi élevés que le maire le prétend. Il trouve donc inconcevable que l’aréna soit démoli.

«L’aréna peut être facilement rénové, les coûts ne sont pas plus importants que ce que le maire a déjà été investit ailleurs. L’investissement en vaudrait le coût puisqu’il est utilisé à l’année. De plus, il est le seul aréna dans la haute-ville de Québec. On ne peut pas couper un service de proximité comme celui-ci», soutient-il.

Paul Shoiry craint que le maire Labeaume ne tente de cacher ses réelles intentions. «Il essaie de justifier la démolition de l’aréna par des arguments bidon. Le réel problème dans tout ça, c’est qu’il ment. Les plans du projet immobilier, qui serait érigé sur le terrain, sont déjà dessinés et tout est prévu. Il va voir que ce n’est pas si facile que ça», assure le conseiller.

Il poursuit en indiquant que d’autres endroits sont possibles et bien mieux pour des condos : «Le coin de la côte de Sillery est un secteur tellement fragile au niveau architectural. C’est un quartier qui date de près de 200 ans, c’est une parcelle historique importante et il ne faut pas la détruite en construisant des condos. Le terrain où est installé en ce moment l’aréna a toujours eu une vertu de parc ou d’installation pour les familles, pourquoi tout changer maintenant.»

Appui incontestable de la population

Le nombre de signatures amassées en moins de trois jours témoigne bien de l’appui derrière la sauvegarde de l’aréna. Au moment d’écrire ces lignes, ce sont plus de 560 personnes qui ont signé la pétition.

«On voit que c’est une cause qui mobilise les gens. Il en a des gens de tous les secteurs qui ont signé. La raison est simple, des jeunes de partout profitent de ces installations-là et personne ne veut les perdre », s’insurge le chef de l’opposition officielle de la Ville de Québec.

«Le maire Labeaume a également l’intention de démolir le Colisée Pepsi, l’aréna Gilles-Tremblay à Beauport et le Pavillon des sports à Loretteville. On a déjà des difficultés avec le temps de glace à Québec, il ne faut pas en rajouter d’autres», conclut-il.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *