Actualités
01:30 19 mars 2015 | mise à jour le: 19 mars 2015 à 01:30 Temps de lecture: 3 minutes

Saint-Augustin tiendra une assemblée sur sa situation financière

MUNICIPAL La mairesse suppléante de Saint-Augustin, France Hamel, a confirmé dès le début de l’assemblée du conseil municipal qu’une séance d’information extraordinaire aura lieu le jeudi 2 avril pour éclaircir la situation financière de la Ville.

Considérant la grogne qui animait à nouveau la séance du conseil, cette démarche semble tomber à point pour calmer l’insatisfaction et l’incompréhension des contribuables. Plusieurs des quelque 300 citoyens présents dans la grande salle de l’hôtel de ville ont manifesté leur colère et leur impatience devant la dégradation de la situation financière de leur Ville.

La période des questions a rapidement ramené les projecteurs sur les préoccupations quant à la gestion administrative des élus de Saint-Augustin. Des citoyens ont mis en doute l’argument de la progression imprévisible de la quote-part d’agglomération que les élus pointent toujours du doigt pour expliquer la hausse de taxes de 25% en 2015. Ils ne croient pas que les responsables de leurs malheurs puissent y remédier.

Certains auraient aimé que la Ville ralentisse la cadence des dépenses locales (complexe sport, maison de la culture, parcs, etc.), le temps de régulariser la situation des frais de services de la ville centre. D’autres ont même demandé la tenue d’une enquête publique sur le fonctionnement obscur de l’administration municipale et la démission du conseil municipal à la suite du maire.

Ce à quoi France Hamel a tranché qu’il n’en était pas question. «Nous avons été élus pour le meilleur et pour le pire. Là, nous vivons le pire, a-t-elle soumis avec l’approbation de l’assistance, mais on va arriver à des jours meilleurs avec l’appui des contribuables.»

Un dossier sur le budget et les dépenses de proximité a été publié dans le bulletin mensuel d’information municipale (MIM). La mairesse suppléante invite les citoyens à soumettre des questions par courriel et à participer à l’exercice, afin de profiter d’un maximum de transparence sur la question qui les préoccupe.

Hommage et positivisme

Mme Hamel a ensuite profité de la tribune pour lever son chapeau au maire démissionnaire, Marcel Corriveau, «Cet homme a accompli de grandes choses pour une ville qu’il s’est employé à rebâtir de toutes pièces depuis 2006. Il y a laissé son énergie et sa santé», a rappelé Mme Hamel sous les applaudissements de la salle communautaire bondée.

Après avoir réitéré que la rencontre avec le ministre des Affaires municipales avait débouché sur de bonnes nouvelles, elle a souligné que le gouvernement s’est engagé à scruter les dépenses d’agglomération. «Le mécanisme d’établissement de la quote-part sera également évalué», a salué la mairesse en réclamant la solidarité des citoyens pour traverser la tempête.

La refusion avec Québec n’est pas une option à son avis. L’expérience a été tentée avec insuccès de 2002 à 2006 et elle a été rejetée par la majorité lors du référendum sur la défusion. De plus, Saint-Augustin devra assumer le boulet que représente sa dette de 120M$.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *