Actualités
22:42 25 octobre 2015

Rivière Lorette: Des travaux qui pourraient finir en 2018-2019

TRAVAUX. L’heure était au bilan, dimanche, alors que les villes de Québec et de L’Ancienne-Lorette présentaient aux citoyens le bilan des travaux de protection contre les inondations de la rivière Lorette. Toutefois, ces travaux pourraient possiblement terminer en 2018, voire 2019. «Ce n’est pas ce à quoi les gens s’attendent», souligne le maire de L’Ancienne-Lorette, Émile Loranger.

«Il y a trop de délais bureaucratiques», soutient le maire de Québec Régis Labeaume.

Après que celui-ci ait rencontré M. Loranger et le président du regroupement sinistrés-entraide, Mario Dubé, cette semaine, ils ont décidé de faire front commun pour convaincre au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques l’urgence d’agir afin de réduire les délais au strict minimum.

«On trouve que c’est trop long, poursuit M. Labeaume. On va demander à la population de nous appuyer.»

«On nous avait annoncé printemps 2015, pour commencer, indique Mario Dubé, et c’est toujours pas fait. On ose espérer qu’on pourra commencer beaucoup plus rapidement».

Le nœud du problème, selon lui? Le remodelage des berges de la rivière Lorette, qui doit être traité en premier, pour que la rivière cesse de sortir de son lit.

Au total, près de 70 M$ seront investis d’ici la fin des travaux.

Parmi les travaux réalisés, on compte le barrage des Friches, celui du Mont-Châtel, ainsi que le pont des Méandres, avec des investissements de près de 24 M$.

Les travaux à venir pourront dépasser les 45 M$, et touchent le pont Henri-IV, Wilfrid-Hamel, ainsi que des murs anti-crues.

La rivière est sortie de son lit pour la dernière fois le 11 août 2015. Les citoyens ont dû faire face à d’importantes inondations en 2005 et 2013.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *