Actualités
02:00 28 octobre 2015 | mise à jour le: 28 octobre 2015 à 02:00 temps de lecture: 4 minutes

Autre assemblée houleuse sur fond de bataille juridique à Saint-Augustin

MUNICIPAL. La demande d’avis juridique déposée par les conseillers municipaux de Saint-Augustin sur de possibles manquements du maire au code d’éthique et déontologique ainsi qu’à la Loi sur les cités et villes a essuyé le véto de Sylvain Juneau, comme le prévoient les règles de procédure.

Devant une salle plus comble que jamais, les cinq conseillers de l’ancienne administration municipale ont eu beaucoup de difficulté à se faire entendre. Ils ont subi les foudres d’une foule majoritairement hostile à leur démarche. Les centaines de citoyens qui se sont déplacés pour cette courte séance ont été souvent prompts à réagir et à manifester leur appui au maire.

La motion pour demander un avis juridique sur le comportement du maire Juneau a finalement été déposée par le conseiller Louis Potvin et appuyée par l’ensemble des conseillers. Il assure que «la démarche du conseil était à l’étude depuis quelques semaines et n’a rien à voir avec la demande d’enquête déposée au ministère des Affaires municipales la semaine dernière.»

À son tour de parole, le maire Sylvain Juneau s’est montré déçu de la perte de temps et du gaspillage de fonds publics que cela engendrera. Il invite les citoyens à exprimer leur opinion à leur conseiller municipal, mais il doute que ceux-ci changent d’idée.

«J’exerce mon droit de véto, tel que prévu lorsque le maire constate une prise de décision inopportune. Cela suspend la décision et reporte la proposition à une prochaine assemblée. Dans l’intervalle, précise-t-il, un maire a le temps de gagner l’adhésion des conseillers à sa cause. Ce dont je ne suis pas convaincu.»

Exclus du plan

Le conseiller Louis Potvin, se dit aussi déçu d’en être rendu là. Il rappelle la nécessité de trouver un moyen de travailler ensemble durant les deux ans qui reste au conseil, avant les prochaines élections municipales.

«M. Juneau a son plan de match pour relancer la Ville et les conseillers actuels n’en font pas partie. C’est le maire qui a choisi la stratégie et qui ne souhaite pas collaborer pour le bien de notre municipalité», déplore la conseillère France Hamel.

Elle trouve dommage que Saint-Augustin se donne mauvaise presse et ne se concentre pas sur l’avenir de la Ville. La conseillère Louise Lortie ajoute que «malgré les divergences, on arrive quand même à travailler. Des décisions sont prises dans l’intérêt des citoyens et la Ville fonctionne néanmoins».

Devant l’insistance des citoyens, les conseillers ont à nouveau rejeté leur demande de démissionner. Ils affirment être élus pour représenter la Ville et ont l’intention de le faire jusqu’à la fin de leur mandat en 2017, même s’ils reconnaissent que la collaboration est très difficile actuellement. La situation est de notoriété publique désormais.

 

VISIONNER LA VIDÉO ILLUSTRANT L’AMBIANCE AU CONSEIL MUNICIPAL

 

Manquements potentiels reprochés au maire

-valeur de prudence dans la poursuite de l’intérêt public

-honneur rattaché aux fonctions de membre du conseil municipal

-respect envers les autres membres, employés et citoyens

-conduite relative à la discrétion et à la confidentialité

-fonctionnement du conseil dans ses règlements et ordonnances

 

Commentaires des citoyens

-Tant qu’à payer, pourquoi ne pas étendre la résolution au comportement de l’ensemble des conseillers municipaux?

-Quand il faut un avis juridique pour juger du comportement d’un collègue, cela trahit un grand manque de communication et de confiance mutuelle. Le problème est profond et ne se réglera jamais.

-Bravo au maire pour sa lutte en faveur de la transparence. On tourne en rond et il y a un malaise à Saint-Augustin.

-Si vous accusez le maire de manquer d’éthique, vous les conseillers avez manqué au fil des dernières années des valeurs de prudence et de vigilance envers nos finances.

-Agissent-ils vraiment dans l’intérêt de la Ville? Pourquoi les conseillers ne démissionnent-ils pas?

 

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *