Actualités
16:00 23 janvier 2015 | mise à jour le: 23 janvier 2015 à 16:00 temps de lecture: 2 minutes

Demande d’assemblée publique sur la situation financière de Saint-Augustin

MUNICIPAL. La situation financière précaire de la Ville de Saint-Augustin préoccupe nombre de ses citoyens, après avoir reçu hausse de 25% de la taxe foncière. Présents à la séance du conseil municipal du début de semaine, plusieurs d’entre eux réclament que cesse le discours voulant que le malheur soit attribuable uniquement à l’agglomération.

Solidaires dans la lutte contre l’explosion de la quote-part versée à la ville-centre, certains contribuables estiment qu’il faut aussi regarder dans leur propre cour. Ils y voient des opportunités de resserrer la gestion, alors que les dépenses de proximité ont grimpé de 16% et que la dette municipale atteint 120M$, un niveau record.

Des citoyens veulent des explications pour mieux comprendre l’évolution du budget de proximité de leur municipalité. C’est dans cette optique que la présidente de l’organisme SOS Saint-Augustin, Sylvie Asselin, a ouvert la période de questions en demandant un engagement des élus à tenir une séance publique d’information sur la situation financière de la municipalité d’ici au printemps.

«Ce sera l’occasion de clarifier les chiffres et d’exposer les prévisions de hausse de frais de services et de taxes pour l’an prochain et les cinq ans à venir, suggère-t-elle. Il faut savoir ce que la Ville fait et où elle s’en va. Car, si Saint-Augustin est incapable de gérer ses finances en raison de l’imprévision de la hausse de la quote-part d’agglomération, les citoyens ne sont pas plus capables d’organiser leurs finances personnelles si on ne peut pas assurer une certaine stabilité du compte de taxes.»

La mairesse suppléante France Hamel n’a pas fermé la porte à cette idée. Elle s’est montrée favorable à la suggestion et s’est engagée à la soumettre au maire Marcel Corriveau.

Sylvie Asselin, présidente-fondatrice SOS Saint-Augustin, a soumis une demande d’assemblée sur la situation financière de la Ville d’ici au printemps. (Photo TC Media – François Cattapan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *