Actualités
15:47 10 juin 2015 | mise à jour le: 10 juin 2015 à 15:47 temps de lecture: 4 minutes

Un projet immobilier sème la grogne à Cap-Rouge

IMMOBILIER. La séance du conseil d’arrondissement de Sainte-Foy – Sillery – Cap-Rouge dernière était plutôt mouvementée. Une vingtaine de citoyens de Cap-Rouge s’étaient déplacés pour exprimer leur mécontentement face au projet immobilier de Nova Construction sur la rue Saint-Félix.

Ce n’est pas la première fois que des citoyens demandent des comptes à leur élu, le conseiller municipal du district Cap Rouge-Laurentien, Laurent Proulx, sur ce dossier-là. En effet, dès qu’il a été rendu public, le projet de tour de condos d’une hauteur de 25m sur la rue Saint-Félix a suscité la rogne des résidents du secteur.

Par souci de transparence, le conseiller municipal a procédé au cours des derniers mois à de multiples rencontres avec des citoyens afin de comprendre ce qui posait problème. Il est finalement arrivé à la conclusion que le projet proposé ne s’harmonisait pas avec l’entourage et qu’il était nécessaire d’abaisser la hauteur du bâtiment.

«Je comprends que Cap-Rouge a toujours été et restera un arrondissement moins densifié. C’est ce qui fait son cachet», affirme-t-il.

En janvier dernier, il a déposé un avis d’intention afin d’abaisser le droit de construction à 20m, le projet de Nova Construction tombait alors à l’eau. Un autre plan a alors été soumis, celui-ci réglementaire à l’avis d’intention.

Cependant, la tour, bien que sa hauteur soit maintenant prévue à 20m, ne plait pas du tout aux citoyens du quartier. Ceux-ci disent que l’intimité qui leur avait fait acheter leur maison au départ n’y sera plus. C’est d’ailleurs le cas de Charles Brochu qui a acheté, il y a maintenant cinq ans, la maison juste en face du terrain où le projet sera réalisé.

«Cela n’a pas de bon sens, présentement sur le terrain en face de chez-nous, il y a une tour d’environ 10m et je trouve que c’est limite. Les personnes qui vont habiter au dernier étage de cette grande tour, c’est certain qu’ils vont me voir dans ma piscine. Je n’aime pas ça, me semble que c’est normal», confie-t-il.

Laurent Proulx dit comprendre le mécontentement de la population, mais il soutient qu’il ne peut pas faire plus qu’il n’a fait jusqu’à maintenant. «Si je pouvais faire quoi que ce soit de plus dans ce dossier-là, je le ferais. La preuve, je suis celui qui a abaissé la hauteur permise partout dans Cap-Rouge. Cependant, dans ce cas-là, il y a déjà deux tours de 20m dans le secteur, je ne peux donc pas abaisser le règlement plus bas que ça. J’ai les mains liées», dit-il.

Il poursuit en mentionnant que le projet répond à un besoin criant dans l’arrondissement, les condominiums. «Ce qu’il faut comprendre, c’est que le projet de Nova Construction est un mal nécessaire. D’un côté, j’ai reçu des citoyens mécontents dans mon bureau, mais d’un autre côté, j’ai rencontré des personnes âgées qui me confiaient qu’elles cherchaient désespérément un condo à Cap-Rouge. Elles cherchent à rester dans le coin, mais ne sont pas en mesure de garder leur maison, il faut trouver une solution», lance le conseiller municipal.

Il renchérit en disant que les commerçants sont également de cet avis. La raison est toutefois différente. «Ce que les commerçants veulent, c’est d’amener des gens à Cap-Rouge. Ils accueillent donc à bras ouverts le projet. Ils se sont même réunis pour signer une pétition», ajoute-t-il.

Bien que la décision du conseil d’arrondissement soit déjà prise, il assure que quelques modifications devront être faites, notamment sur la circulation aux alentours. «On veut que le projet soit adapté à la réalité de Cap-Rouge. On ne veut pas créer des problèmes où il n’en a pas, c’est pourquoi on doit penser à la circulation. Mes recommandations sont faites, il reste à voir ce que ça donnera», conclut-il.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *