Actualités
19:38 17 février 2014 | mise à jour le: 17 février 2014 à 19:38 temps de lecture: 3 minutes

Plus de médecins de famille dans la Capitale-Nationale

La capacité d’accueil de trois unités de médecine familiale (UMF) de Québec sera rehaussée. Il s’agit de l’UMF Saint-François-d’Assise, de l’UMF Maizerets et de l’UMF-GMF Laval, toutes trois affiliées à l’Université Laval. D’ici juillet 2017, pour chacune d’entre elles, la capacité d’accueil pourra ainsi être portée à 32 résidents, en plus des stagiaires.

«Je suis fière de confirmer un rehaussement de la capacité d’accueil de trois unités de médecine familiale situées à Québec. On passera, d’ici juillet 2017, de 24 à 32 résidents», annonce Agnès Maltais, ministre du Travail, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, au nom du ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, le docteur Réjean Hébert.

À partir de 2017, il est estimé que ce rehaussement permettra plus de 30 000 consultations publiques sur l’ensemble des trois UMF.

Pour la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, la formule des UMF présente plusieurs avantages. «Elles contribuent à la formation de la relève en médecine et dans les sciences de la santé. Les UMF viennent également améliorer à court terme l’accès à des soins et des services de santé de proximité de grande qualité», dit-elle.

Budget de près de 3,3 M$

Concernant le budget de fonctionnement, il s’élève à quelque 3,29 M$.

Les sommes allouées s’élèvent, sur une base annuelle, à 510 000 $ pour l’UMF Saint-François-d’Assise, à 225 000 $ pour l’UMF Maizerets et à 330 000 $ pour l’UMF-GMF Laval. À cela, il faut ajouter des dépenses d’immobilisation pour réaménager et équiper les UMF Maizerets et GMF Laval, ces budgets atteignant respectivement 1 272 000 $ et 950 000 $. Rappelons que près de 5 M$ ont déjà été investis dans l’UMF de Saint-François-d’Assise.

«Ces budgets vont nous aider à mieux répondre au besoin de la population», souligne Rénald Bergeron, doyen de la faculté de médecine de l’Université Laval.

De nouveaux résidents dès cet été

À l’UMF de Saint-François-d’Assise, les premiers nouveaux résidents devraient être accueillis dès cet été.

À Maizerets, le réaménagement se fera en récupérant des locaux libérés par le CLSC Orléans-Maizerets et par le programme de santé mentale. Ils devraient être disponibles pour l’été 2015.

À Laval, le site sera agrandi en s’installant dans des locaux, actuellement occupés par le centre de jour Sainte-Foy-Sillery-Laurentien. Les nouveaux résidents devraient être accueillis à l’été 2015.

Actuellement, environ 45 % des étudiants en médecine se dirigent vers la médecine familiale, alors que 55 % s’orientent vers d’autres spécialités. «On se dirige tranquillement vers le 50-50 et nous souhaitons en arriver à former beaucoup plus de médecins de famille. C’est très important que les jeunes se dirigent vers la médecine de famille. C’est un milieu emballant. Dans le centre-ville, nous avons besoin de médecins de famille», conclut Agnès Maltais.

Groupe Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *