Actualités
16:55 22 décembre 2014 | mise à jour le: 22 décembre 2014 à 16:55 temps de lecture: 3 minutes

À bout de ressources, Saint-Augustin hausse sa taxe foncière de 25%

MUNICIPAL. Après avoir maximisé ses revenus, réduit ses dépenses et écoulé ses réserves, la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures se résigne à piger dans la poche des contribuables pour rencontrer ses obligations financières. La hausse de la taxe foncière fait un bond considérable de 25%, qu’on attribue essentiellement aux dépenses incontrôlées de l’Agglomération urbaine de Québec.

«Ayant épuisé depuis 2008 toutes les avenues financières pour payer sa quote-part, nous n’avons d’autre choix que de nous tourner vers les propriétaires fonciers. La Ville a fait sa part pour contrer la flambée des coûts en procédant à de nouvelles compressions, dont la coupure de 18 emplois, dans le but de protéger les services à la population et de limiter l’effort demandé aux citoyens», argue le maire Marcel Corriveau.

Malgré tout, ils encaisseront une augmentation de la taxe résidentielle de 25% en 2015, alors qu’elle atteignait 3,5% en 2014. Le taux foncier passe ainsi de 0,80$ à 1,0081$ du 100$ d’évaluation. Il s’agit du niveau le plus élevé dans la région de Québec. Pour une maison moyenne de 325 000$, la facture bondit de 707$.

«C’est beaucoup trop. J’en suis désolé. Nos citoyens comprendront que ce n’est pas une décision que nous avons prise, mais qui s’est imposée devant l’absence d’issues et l’ampleur du gouffre financier, gracieuseté de l’Agglomération urbaine de Québec», s’insurge le maire de Saint-Augustin, conscient du choc que cela constitue à la veille de Noël. Il implore le député ministre local, Sam Hamad, et le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, à assumer leurs responsabilités.

Dindons de la farce

«Cette structure ne fonctionne pas. Au-delà des mots, il faut des actions en 2015. C’est impossible de continuer à nous étrangler avec une quote-part qui a augmenté de 111% depuis 2008. En huit ans, nous avons versé 144M$ à l’agglomération. Or, par comparaison aux autres régions du Québec, nous estimons avoir versé au moins 35M$ en trop, dont 10M$ juste pour la prochaine année. Sur le compte de taxe moyen, l’impact équivaut à 33% ou près de 1000$. On doit cesser de prendre les citoyens de Saint-Augustin pour les dindons de la farce, à qui on refile la facture pour des dépenses astronomiques sans bonification de leurs services», déplore M. Corriveau.

Avouant vivre les pires moments de sa carrière politique en 30 ans, le maire de Saint-Augustin confie regretté de ne pas avoir pris sa retraite aux dernières élections. Il voulait justement régler le dossier de l’agglomération avant de partir.

«Nous avons compressé nos dépenses, réduit nos investissements de proximité et même vendu des terrains et immobilisations, dont l’aréna Acti-Vital, afin d’équilibrer in extremis notre budget 2014 de 47,3M$. Le voilà qui grimpe à 54,1M$ en 2015, gracieuseté de l’agglomération, alors que nous n’avons plus de marge de manœuvre. Ça ne peut plus durer. Nous ne sommes quand même pas pour fermer la Ville parce que nous n’arrivons plus à donner les services de proximité, alors que c’est sa mission première», conclut-il.

 

Compte de taxes 2015 d’une résidence moyenne de 325 931$

Taxe foncière : 1,0081$/100$ = 3285$

Aqueduc = 251$

Matières résiduelles = 197$

Total = 3733$ (vs 3026$ en 2014 = écart de 707$)

 

Évolution des taux fonciers 2015 vs 2014

Résidentiel : 1,0081$/100$ vs 0,8065$/100$

Terrain vague desservi : 2,0163$/100$ vs 1,6130$/100$

Industriel : 3,8048$/100$ vs 3,0438/100$

Commercial : 3,9931$/100$ vs 3,1945$/100$

 

Principales hausses des dépenses en 2015

Quote-part d’agglomération : +2,9M$ = 25M$

Loisirs et culture : +1,7M$ = 8,3M$

Service de la dette : +775 000$ = 7,3M$

Administration : +565 000$ = 3,9M$

Transport (RTC) : +500 000$ = 3,9M$

 

Lire aussi les impacts sur le PTI 2015-17

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *