Actualités
18:50 2 décembre 2014 | mise à jour le: 2 décembre 2014 à 18:50 temps de lecture: 4 minutes

Le maire Corriveau cogne encore sur le clou de l’Agglomération

MUNICIPAL. Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures, Marcel Corriveau, a profité de la récente assemblée du conseil pour à nouveau mettre en doute certaines dépenses de l’Agglomération urbaine de Québec, en vue de ses prochaines séances auxquelles il n’assiste plus depuis belle lurette.

Déplorant encore une fois l’unilatéralité des décisions de l’organisme supramunicipal dominé par la Ville de Québec, les élus de Saint-Augustin ont soumis une série de questions sur l’adjudication de divers contrats. Ceux-ci veulent avoir des éclaircissements sur la nécessité de certains investissements. Toutefois, les réponses se font rares, car le différend sur le fonctionnement et le partage des responsabilités fait l’objet d’une procédure judiciaire. Les communications s’en trouvent réduites au minimum.

«Pourtant, ces engagements financiers ont un impact sur la quote-part que Saint-Augustin verse à la ville centre. Or, celle-ci ne cesse de croître de façon astronomique, ce qui n’a pas empêché l’Agglomération d’accumuler un déficit de 20M$. Dans les circonstances, plutôt que de verser 5M$ pour un cyclotron (appareil médical spécialisé) et 1,5M$ pour contribuer à l’enveloppe devant servir à repeindre le pont de Québec, le maire Labeaume serait mieux avisé d’utiliser ces sommes pour éponger la dette. Comme ça, il n’aurait pas besoin de nous envoyer de nouvelles factures non budgétées», martèle M. Corriveau, insistant pour que copies des résolutions soient transmises au ministre responsable de la Capitale, Sam Hamad, et au ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau.

PIIA pour Acti-Vital

Un plan d’implantation et d’intégration architectural (PIIA) a été adopté, afin de clarifier les critères d’obtention du permis de bâtir un complexe de retraite sur le site de l’aréna Acti-Vital. Les esquisses présentées aux citoyens présents à la séance du conseil ont démontré que les bâtiments seront érigés en trois phases (pour accueillir une clientèle semi-autonome, suivie de celle en perte d’autonomie, puis autonome).

De plus, ils respecteront un important dégagement pour protéger l’intimité des maisons de la rue Lamontagne et ne dépasseront pas 5 à 7 étages, en fonction de la pente du terrain, pour préserver la vue en haut de la Montée du Coteau. Le maire Corriveau a par ailleurs mentionné que le projet évalué à 60M$ rapportera 500 000$ de taxes par an.

Chemin du Cabouron

La décision de cesser le déneigement du Chemin du Cabouron, menant à des terres à bois vers Neuville, sera réévaluée. Des citoyens estiment que cette route gravelée de 1,6km ne coûte que 2500$ à entretenir, non 8500$ tel qu’allégué. Ils font valoir qu’il s’agirait du seul chemin public non déneigé, que la récolte du bois doit se faire en hiver essentiellement et que sur le plan sécurité et accès des services d’urgence, la décision peut s’avérer périlleuse pour les 19 propriétaires terriens et contribuables.

Au nom de ceux-ci, Marcel Desroches a convenu qu’un passage de la gratte aux 15cm d’accumulation suffirait. Il a suggéré à la Ville de plutôt cesser le déneigement de certaines rues inoccupées du nouveau parc industriel, pour faire de meilleures économies sans risques. Le conseil municipal reverra ce dossier à la demande du maire.

Échos en bref

-Le point de service de la bibliothèque municipale, dont l’inauguration est prévue en janvier 2015 dans le secteur du lac Saint-Augustin sera baptisé Jean-Marc-Boulé, en mémoire de celui qui a dirigé le Séminaire Saint-François jusqu’à sa mort en juillet 2013.

-Afin d’aider à la gestion du stationnement dans les rues en hiver avec les opérations déneigement, les citoyens seront invités à visiter dès la mi-décembre : http://alertes-citoyens.ville.st-augustin.qc.ca

-La séance spéciale de présentation du budget municipal aura lieu le lundi 22 décembre.

Le maire de Saint-Augustin, Marcel Corriveau, avait à nouveau de nombreuses interrogations à soulever quant aux dépenses d’agglomération. (Photo TC Media – François Cattapan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *