Actualités
12:30 18 novembre 2014 | mise à jour le: 18 novembre 2014 à 12:30 Temps de lecture: 3 minutes

Saint-Augustin aura du mal à boucler ses prochains budgets

MUNICIPAL. L’administration de la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures n’en fait pas de cachette. Les exigences financières croissantes de l’Agglomération urbaine risquent fort de compromettre l’équilibre budgétaire dès 2015.

Dans son allocution sur la situation financière prononcée lors du conseil municipal de lundi soir, le maire Marcel Corriveau a été clair et transparent sur le sujet. Les prochains budgets seront de plus en plus difficiles à équilibrer.

Selon le maire, si le système politique actuel n’est pas revu et amélioré, sa petite ville noyée dans le grand centre urbain s’oriente inévitablement vers des hausses de taxes. En plus de déplorer une quote part d’agglomération qui accapare 50% du budget municipal (23M$ sur des opérations de 42M$), voilà que le nouveau pacte fiscal gouvernemental annonce un manque à gagner de 300 000$ pour Saint-Augustin.

«La situation est intenable et le statu quo ne peut être acceptable, lance M. Corriveau. Saint-Augustin est prisonnière d’une structure qui la méprise et qui finira par l’étouffer dans son développement.»

Dépenses de ville centre

Souvent interrogé par les citoyens sur les dépenses de sa Ville, le maire Corriveau rétorque du tac au tac. «Nous n’investissons pas trop chez nous. Nous payons simplement trop ailleurs, pour des dépenses sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle. Les coûts servent à payer une part des services d’une grande ville centre, alors que nous n’en recevons pas l’équivalent sur notre territoire et dont nous n’avons pas besoin.»

Marcel Corriveau garde espoir de sensibiliser le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, ainsi que le ministre responsable de la Capitale et député local, Sam Hamad, à la situation précaire dans laquelle se trouve son administration. Après des modifications aux organismes comme les Conférences régionales des élus (CRÉ) et les Centres locaux de développement (CLD), il espère qu’il en sera bientôt de même avec l’Agglomération.

Échos du conseil

-Recommandation de paiement final (22 500$ sur un total de 100 365$) pour la réfection des infrastructures du secteur nord du lac Saint-Augustin.

-Les immeubles mis en vente pour défaut de paiement des taxes municipales 2013 représentent un somme à récupérer de 400 000$. Le manque à gagner cumulatif s’élève à près de 2M$).

-Le conseil municipal a désigné la conseillère France Hamel, pour agir à titre de maire suppléant pour l’année 2015.

Pour l’année 2015, c’est la conseillère municipale France Hamel qui agira comme suppléante en l’absence du maire de Saint-Augustin, Marcel Corriveau. (Photo TC Media – François Cattapan)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *