Actualités
12:25 9 septembre 2014 | mise à jour le: 9 septembre 2014 à 12:25 temps de lecture: 3 minutes

Vitesse et carrefour giratoire préoccupants à Saint-Augustin

MUNICIPAL. Une pétition a été déposée au conseil municipal de Saint-Augustin-de-Desmaures, afin de réduire la vitesse de 70 à 50 km/h sur le Chemin du Lac. L’aménagement du carrefour giratoire à proximité est également dénoncé.

Une citoyenne a profité de la période de questions du public pour saisir les élus de la problématique. Elle a précisé au conseiller Louis Potvin, maire suppléant en l’absence de Marcel Corriveau en vacances, avoir solliciter les résidents de l’artère et obtenu la signature de tous sans exception.

«On a répertorié 14 enfants de moins de 7 ans sur cette rue et leur sécurité est en danger parce que la limite de vitesse n’est pas respectée. Un panneau indicateur placé pour sensibiliser les conducteurs a déjà affiché des vitesses jusqu’à 130 km/h», a dénoncé la dame ajoutant avoir été témoin de six accidents devant chez elle l’hiver dernier.

D’autres résidents sont venus appuyer ses dires, en déplorant que les limites de vitesse varient trop (parfois 50, 70 ou 80 km/h) sur les rues avoisinantes (de la Butte, Tessier et de l’Hêtrière) dans le secteur du lac Saint-Augustin. Ils réclament aussi davantage de surveillance policière.

Un résident en a profité pour critiquer l’aménagement du carrefour giratoire de l’endroit, qu’il juge dangereux en raison de la butte de terre qui bloque la vue au centre. À l’heure de l’entrée et de la sortie des écoles, la circulation dense fait que l’accès au carrefour est impraticable.

Autres problématiques soulevées

-Demande pour que les débordements récurrents du ruisseau Desroches depuis près de 30 ans à chaque pluie forte soient résolus. La Ville et l’agglomération sont invitées à mettre leurs querelles de côté pour que le problème cesse de ruiner les récoltes agricoles.

-Question sur la pertinence de dépenser dans l’aménagement d’une piste cyclable dans le nouveau parc industriel Leclerc difficile d’accès par les résidents. Le conseil municipal justifie cet investissement dans un sentier multifonctionnel, car il répond aux standards modernes des zones industrielles et contribuera à séduire des entreprises.

-Demande d’intervention de la Ville pour se pencher sur le déploiement des compteurs électriques à radiofréquences d’Hydro-Québec. Déjà plus de 110 municipalités ont voté des résolutions pour s’opposer. Il y a peut-être lieu de s’interroger.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *