Actualités
23:00 27 mars 2013 | mise à jour le: 27 mars 2013 à 23:00 temps de lecture: 3 minutes

Un projet d’ensemble pour les maisons mobiles

Les propriétaires du parc de maisons mobiles situé au nord de la route de l’Aéroport pourront enfin apporter des modifications à leur résidence, suite à l’adoption finale d’un projet de règlement qui devrait avoir lieu au prochain conseil d’arrondissement de Sainte-Foy –Sillery– Cap-Rouge, le 8 avril.

Le projet de règlement vise à modifier la zone des 290 maisons mobiles et unimodulaires en «projet d’ensemble», pour permettre à un propriétaire de ce type de maison de pouvoir agrandir ou déplacer son bâtiment. La zone touchée est délimitée à l’ouest par les propriétés bordant les rues des Fougères et Saint-Marc, à l’est par la route de l’Aéroport, au sud par la rivière Lorette et au nord par le rang Sainte-Anne.

Jusqu’à tout récemment, un permis de construction ne pouvait être délivré que sous réserve où le terrain sur lequel le bâtiment devait être construit forme un seul lot. Or, la problématique qui se posait faisait en sorte qu’il pouvait y avoir 10 maisons mobiles sur le même lot. Donc impossible d’obtenir un permis.

Le projet de règlement proposé est conforme au Plan directeur d’aménagement et de développement de la Ville. «Désormais (à partir du 8 avril), tout permis de construction sera délivré, en autant que ce soit dans les normes. Les résidents pourront ajouter par exemple une chambre, une terrasse à leur propriété», explique Jean Guilbault, conseiller du district Laurentien.

Près de 600 personnes touchées

Pour Sophie Picard et sa fille, Isabelle Bérubé-Picard, c’est une bonne nouvelle. C’est d’ailleurs la mère de famille qui a porté le dossier à l’attention de M. Guilbault. «Les terrains sont suffisamment grands. On va enfin pouvoir agrandir une chambre ou une autre pièce dans la maison. On aimerait ajouter environ 400 pieds carrés cet été. On attend l’adoption du règlement», a commenté la résidente du parc de maisons mobiles.

De son côté, le conseiller Guilbault a tenu à remercier ses collègues de l’arrondissement et les fonctionnaires qui ont tous approuvé la modification au projet. «Je suis très heureux du déroulement du dossier. Ça règle le problème de près de 600 personnes. On corrige une erreur qui s’est produite dans l’adoption du règlement d’harmonisation 1400, en août 2009, qui empêchait toute émission de permis de construction, dans le cas où il y a plus qu’un bâtiment sur un lot», conclut-il.

Groupe Québec Hebdo.

La modification au règlement vise l’adoption d’un projet d’ensemble pour le parc de maisons mobiles situées au nord de la route de l’Aéroport. Cette adoption permettra aux résidents d’agrandir, avec un permis et dans les règles, leur propriété. (Photo Véronique Demers)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *