Actualités
19:54 6 juin 2013 | mise à jour le: 6 juin 2013 à 19:54 temps de lecture: 3 minutes

«Le caractère patrimonial des grands domaines de Sillery sera respecté» – Régis Labeaume

La Ville de Québec a déposé, ce matin, son scénario de mise en valeur des grands domaines du site patrimonial de Sillery. Présentés par le maire Régis Labeaume, les documents dévoilés aux médias prévoient le développement de moins de 10 % du territoire à des fins résidentielles, incluant des projets à vocation familiale et sociale.

«Respectant les demandes de la Coalition pour l’arrondissement historique de Sillery, ce scénario tient compte des besoins des communautés religieuses et des promoteurs, ainsi que des préoccupations des citoyens. Le caractère patrimonial du secteur de Sillery y est mis en valeur, en plus de répondre aux besoins de développement de notre territoire, pour lesquels l’étalement urbain n’est plus la solution», a souligné M. Labeaume.

Mise au jour en compagnie du directeur stratégique des grands projets à la Ville de Québec, Charles Marceau, cette proposition inclut 1, 3 million de mètres carrés d’aires publiques protégées, ainsi que des acquisitions ou transferts de propriété qui feront de cet éventuel parc des grands domaines, un espace encore plus grand que la Base de plein air de Sainte-Foy ou des Plaines d’Abraham.

Pour avoir le droit de construire à certains endroits, les promoteurs immobiliers devront en contrepartie rétrocéder du terrain le long de la falaise où la Ville en souhaite l’achat par la Commission de la capitale nationale du Québec pour en faire des aires publiques. «Comme elle possède déjà le Bois-de-Coulonge et le Domaine Cataraqui, ça prend un compromis social et c’est le gouvernement du Québec qui aura la dernière décision à prendre», a mentionné M. Labeaume.

800 nouveaux logements

Le scénario prévoit aussi la construction de six ensembles résidentiels totalisant près de 800 nouveaux logements sur les terrains de la Fédération des Augustines, du Domaine Benmore, des Sœurs de Sainte-Jeanne d’Arc, des Pères Augustins de l’Assomption, du cimetière Saint-Patrick et du secteur de l’aréna où du logement familial est prévu. À propos de cet équipement sportif, M. Labeaume a précisé que la Ville ne voulait plus y investir et qu’il sera démoli seulement quand l’anneau de glace sera aménagé de façon à respecter le nombre d’heures de glace accordées au hockey et au patinage artistique.

Sentier de la Falaise

La Ville se donne également les moyens de concrétiser son projet de sentier de la Falaise, qu’elle caresse depuis plusieurs années. Surplombant le fleuve Saint-Laurent et la promenade Samuel-De Champlain, ce sentier longerait la falaise de Sillery avec la présence de belvédères d’observation. Pour favoriser la fréquentation de cet équipement de plein air par l’ensemble des citoyens de Québec, un lien mécanique y serait aménagé pour relier le grand parc des domaines avec le secteur du bas de la falaise. L’Appel, membre du Groupe Québec Hebdo.

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *