L'Appel
08:29 15 octobre 2021 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 15:41 Temps de lecture: 4 minutes

Annie Godbout fait équipe pour servir les Augustinois

Annie Godbout fait équipe pour servir les Augustinois
Photo: gracieusetéAvocate de profession, la candidate à la mairie de Saint-Augustin Annie Godbout veut ramener les taxes à un niveau comparable à celui des villes voisines.

ÉLECTIONS. Élue sortante au poste de conseillère municipale, Annie Godbout mise sur la force de l’équipe pour briguer les suffrages à la mairie de Saint-Augustin. Avec ses collègues du parti Renouveau Saint-Augustin, elle s’engage à mettre fin à la surtaxation inutile des contribuables. Forte de l’expérience acquise, la candidate désire rétablir l’équité intergénérationnelle et placer le citoyen au coeur des priorités du conseil.

Sans détour, la cheffe de la formation politique nouvellement fondée annonce une baisse moyenne des taxes résidentielles de 15% dès 2022. Suivra un gel pour l’ensemble des contribuables les années suivantes. En plus d’autoriser le paiement de la facture foncière en 12 versements, elle prévoit aussi une forme de retour aux citoyens pour les trop-perçus de l’agglomération de Québec. À son avis, ses allègements fiscaux n’empêchent en rien de cibler une réduction additionnelle de la dette municipale de l’ordre 40% d’ici 2025.

Pour Mme Godbout, une gestion agressive du déficit cumulé s’avérait nécessaire de 2016 à 2020, après l’épisode de la hausse de taxes de 25%. «Or, indique-t-elle, les budgets du maire sortant génèrent désormais des surplus indécents. Sa hantise de la dette est injustifiée puisque, avec les fonds engrangés, Saint-Augustin présente une situation financière avantageuse. De plus, d’une part, en continuant à payer comptant nos infrastructures, on évite de passer par règlement d’emprunt nécessitant une consultation publique. D’autre part, on se trouve à alourdir le fardeau fiscal des contribuables, alors qu’il est plus équitable de répartir l’effort dans le temps.»

En rencontre de presse, la candidate à la mairie a précisé que le cadre financier de Renouveau Saint-Augustin – Équipe Annie Godbout a été élaboré par un solide tandem. Celui-ci se compose du conseiller municipal sortant, Raynald Brulotte, et de l’ancien trésorier pendant 36 ans à la Ville de Lévis, Marcel Rodrigue. Tous deux allèguent que l’exercice «s’établit sur des fondements fiables et prudents. Il se base majoritairement sur le Budget 2021 de Saint-Augustin, qui devrait générer un nouveau surplus astronomique de 11M$. Sans compter les surplus de 40M$ accumulés au 31 décembre 2020 ni le montant de plus de 20M$ en remboursement des frais d’agglomération».

Comptes à rendre

Contrairement à son adversaire, Mme Godbout voit plusieurs avantages dans la formule des partis politiques. «D’abord, cite-t-elle, un parti doit établir des objectifs, se donner les moyens de les concrétiser et dresser un bilan de ses réalisations. Ensuite, étant redevables envers les membres, les élus ont des comptes à rendre. Ils ne reçoivent pas un chèque en blanc pour quatre ans. Dans cette optique, mon équipe s’engage à placer les citoyens au centre de ses préoccupations. Cela en favorisant l’équité intergénérationnelle, en finançant certains projets sur plusieurs années et en mettant en oeuvre une véritable politique de consultation citoyenne en amont des décisions.»

Parmi les autres priorités de Renouveau Saint-Augustin, on souhaite faire davantage de place aux citoyens, entreprises et organismes communautaires par le biais de divers instruments de démocratie participative. Une dynamique de concertation entre les acteurs économiques sera instaurée et des outils d’appui aux entreprises, artisans et agriculteurs seront développés. Un plan d’urbanisme durable qui répond aux désirs des citoyens et à leur vision de leur ville sera élaboré, en tenant compte notamment des boisés matures, du territoire agricole et de la préservation du lac. Enfin, les organismes et les réseaux d’entraide seront écoutés et soutenus en fonction de leurs besoins réels.

Pour plus d’information sur la plateforme électorale de la candidate prétendante à la mairie de Saint-Augustin: renouveaustaugustin.com.

Autres candidats du parti

Les autres candidats qui se présentent à des postes de conseillers municipaux pour Renouveau Saint-Augustin sont: Raymond Bernier, district 1 Des Côteaux; Colette Tardif, district 2 Portneuf; Katherine Pope, district 3 Lahaye; Dominic Cardinal, district 4 Du Lac; Louise Bissonnette, district 5 Les Bocages; et Marie-Josée Tardif, district 6 Haut-Saint-Laurent.

À noter que les conseillers sortants et membres fondateurs du parti Renouveau Saint-Augustin, Raynald Brulotte (#4 Du Lac) et Marcel Desroches (#1 Des Côteaux), ne se représentent pas à l’élection du 7 novembre prochain.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Tremblay

    Bravo pour votre lucidité et le réalisme de vos engagements. Monsieur Rodrigue, ex-trésorier de la ville de Lévis pendant 36 ans, fort d’une expérience costaude en matière de budget municipal donne beaucoup de crédibilité à vos engagements. Je suis personnellement convaincu que c’est très possible d’accorder les baisses que vous avancez mais, pour y arriver, il faut avoir à coeur le citoyen et par votre programme vous démontrez que c’est plus que des mots. Les citoyens comptent sur une administration saine et unie.
    En passant pour celles et ceux qui pensent que Saint-Augustin n’a pas besoin d’un parti politique, je les invites à lire les candidats et candidates indépendantes qui prétendent qu’il est préférable de rester indépendant et pourtant ils font la promotion des positions du maire Juneau. Il se serait plus juste de penser qu’il s’agit d’une quasi indépendance. Bonne réflexion!