L'Appel
07:09 30 septembre 2021 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 15:53 Temps de lecture: 2 minutes

Achat d’un terrain par Microsoft dans le parc industriel François-Leclerc

Achat d’un terrain par Microsoft dans le parc industriel François-Leclerc
Photo: Photo gracieusetéLa multinationale Microsoft demeure discrète sur ses ambitions après ses acquisitions à Saint-Augustin, Donnacona et L’Ancienne-Lorette.

INVESTISSEMENT. Lors d’une récente assemblée publique, le conseil municipal de Saint-Augustin a confirmé une promesse d’achat pour un terrain par la multinationale Microsoft. L’entreprise étasunienne semble avoir de grandes ambitions pour la région de Québec, puisqu’il s’agit d’une troisième acquisition du genre après celle de Donnacona et de L’Ancienne-Lorette. Il est possible de présumer que l’abordabilité des tarifs d’électricité dans la province y est pour quelque chose.

De fait, même si peu de détails ont filtré sur les intentions du géant des technologies de l’information, on précise que cette décision s’inscrit dans sa stratégie de croissance au Québec. Sans doute qu’il sera possible d’en savoir plus lorsque le projet se concrétisera par la construction d’un bâtiment. On évoque néanmoins dans un communiqué de presse le souci de répondre à «l’importante demande en stockage sécuritaire de données et en services infonuagiques». Les besoins ne cessent de s’amplifier en ces matières.

«L’arrivée de Microsoft à Saint-Augustin-de-Desmaures constitue le couronnement d’un développement industriel et commercial exceptionnel pour notre ville. Ce projet contribuera à accroître l’agilité, l’autonomie et la sécurité en matière de gestion des données, et ce, à l’échelle nationale», commente la maire Sylvain Juneau.

D’une superficie de 368 370 pieds carrés, le terrain ciblé affiche une valeur foncière de 2,5M$. Il est situé dans le parc industriel François-Leclerc Nord, en bordure de l’autoroute 40. Notons que le projet de Saint-Augustin s’annonce potentiellement plus modeste que celui de L’Ancienne-Lorette, où l’espace réservé s’avère trois fois plus vaste. On en saura plus dans les prochains mois sur l’ampleur des investissements envisagés par la multinationale, ainsi que le type d’installations prévues et le nombre d’emplois créés.

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *