L'Appel
17:29 17 septembre 2021 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 15:12 Temps de lecture: 4 minutes

L’Ancienne-Lorette honore la mémoire d’Émile Loranger

L’Ancienne-Lorette honore la mémoire d’Émile Loranger
Photo: Métro Média - François CattapanLe maire Gaétan Pageau et les élus municipaux de L'Ancienne-Lorette ont dévoilé une plaque honorifique, en présence de Jocelyne Querry (2e à droite), la veuve du défunt maire Loranger. L'affiche sera installée à l'intérieur du bâtiment baptisé à son nom.

HOMMAGE. Au terme d’une cérémonie commémorative tenue près d’un an et demi après son décès, en raison de la pandémie, la Ville de L’Ancienne-Lorette honore la mémoire du maire qui a dirigé sa destinée pendant 37 ans. Afin de souligner à jamais l’ampleur de la contribution d’Émile Loranger, son nom sera désormais accolé au nouveau Point de services de la municipalité.

Pour les membres du conseil municipal lorettain, il était convenu de «rendre hommage à celui à qui on succédera, mais que jamais on ne remplacera». Rappelons que l’homme reconnu pour sa détermination et son franc-parler a été maire de 1983 jusqu’à son décès subit en avril 2020. Au cours de ses nombreux mandats successifs, il aura notamment assaini les finances publiques, jugulé la dette, développé les infrastructures communes, tout en gardant le compte de taxes à son plus bas dans la région.

Afin de perpétuer sa mémoire, la Ville a décidé de nommer le dernier édifice qu’il a inauguré sur son territoire en septembre 2019 le Point de service Émile-Loranger. Cet édifice aménagé dans le cadre de la conversion de l’ancien presbytère de la rue Notre-Dame accueille des activités de loisirs, ainsi que divers organismes communautaires. Il témoigne des qualités de bâtisseur et de rassembleur du disparu, ainsi que de l’esprit d’entraide et de solidarité qui caractérise la communauté lorettaine.

La cérémonie commémorative a été présidée par l’archevêque de Québec, Gérald Cyprien Lacroix. Photo Métro Média François Cattapan

«Il nous apparaît tout à fait mérité que cet immeuble magnifique, mariant patrimoine et modernité, lui soit consacré. C’est notre façon de commémorer l’homme engagé qu’il a été, mais aussi l’immense legs qu’il laisse a ses citoyens», témoigne le maire actuel Gaétan Pageau. Ce dernier n’a pas manqué de signaler que les Lorettains et les Augustinois lui seront éternellement reconnaissants pour la lutte qu’il a menée et remportée contre une agglomération trop gourmande dans ses quotes-parts.

Cérémonie sobre

Un peu plus tôt, par ce superbe vendredi après-midi, une célébration civique a été tenue à l’église Notre-Dame-de-l’Annonciation. La cérémonie commémorative sobre à l’image du défunt était présidée par l’archevêque de Québec, Gérald Cyprien Lacroix. Il a débuté la messe en remerciant les fidèles «rassemblés pour célébrer la mémoire de cet homme qui a tant contribué à l’essor de sa communauté».

Proches et amis se sont succédé pour livrer des témoignages résumant les traits de personnalité et les grandes réalisations de celui qu’ils appellent affectueusement Émile. Ce fut le cas de sa fille Paola, qui a rappelé «qu’après les défusions, L’Ancienne-Lorette a retrouvé son indépendance avec une identité forte, comme en rêvait mon père».

Outre la présence du maire actuel et des élus du conseil municipal, mentionnons celle parmi les dignitaires de la sénatrice Josée Verner, du député fédéral sortant de Louis-Saint-Laurent, Gérard Deltell, du maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, ainsi que des anciens maires voisins Marcel Corriveau (Saint-Augustin) et Claude Beaudoin (Val-Bélair).

«Il n’y a rien de plus important que la jeunesse dans nos prises de décisions. Car, si on s’occupe de la jeunesse, on assure l’avenir de notre communauté.» – motivation au centre de la carrière du défunt maire Émile Loranger

Le dernier édifice inauguré sur le territoire municipal portera le nom de Point de services Émile-Loranger. Photo Métro Média François Cattapan

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *