L'Appel
09:13 16 septembre 2021 | mise à jour le: 15 octobre 2021 à 15:12 Temps de lecture: 2 minutes

Le tracé du tramway fait craindre pour un boisé du campus universitaire

Le tracé du tramway fait craindre pour un boisé du campus universitaire
Photo: gracieusetéDes citoyens s’inquiètent de voir apparaître des marquages sur les arbres qui se trouveraient sur le futur tracé du tramway dans le boisé Lacerte.

MOBILITÉ. Surpris de constater qu’une partie d’un boisé sur le campus de l’Université Laval pourrait être sacrifié pour permettre le passage du tramway, des citoyens se mobilisent. Ils estiment qu’un tracé alternatif permettrait de sauver quelque 600 arbres et dénoncent le manque de communication des instances concernées. Afin d’avoir à l’œil la Ville de Québec dans le déploiement de son projet de transport collectif et ses enjeux écologiques, un site Internet de vigie a été créé.

«Un corridor délimité par des rubans orange regroupe entre 120 et 130 arbres matures marqués d’un point rouge, ainsi qu’environ 500 arbres de taille moyenne. Alors qu’aucune affiche n’indique que des travaux sont en cours, ce corridor est celui du tracé du tramway entre le boulevard Laurier et l’avenue de la Médecine. Face à l’abattage imminent, nous redoutons d’être placés devant le fait accompli», avisent Marie-Hélène Felt et Daniel Desroches, du collectif EcotramQuébec.

Ils font valoir que le Boisé Lacerte, situé à l’angle des boulevards Laurier et Robert-Bourassa, est un boisé patrimonial. Les groupements rappellent les anciennes forêts qui couvraient le plateau de Sainte-Foy. Selon un rapport expert, bien connu de l’Université Laval et de la Ville qui s’y réfèrent, ce boisé est qualifié de «remarquable» et exige d’être adéquatement préservé.

Reboisement

Déjà interrogé sur le sujet, le Bureau de projet du tramway avait précisé que le tracé proposé demeurait préliminaire. Les arbres marqués feraient l’objet d’une analyse d’impacts. Du côté de l’administration universitaire, on a antérieurement insisté sur l’engagement qu’en cas de nécessité d’abattage, chaque arbre perdu sera remplacé par deux nouvelles plantations. Par ailleurs, le passage du tramway sur le campus n’est pas défini et fait toujours l’objet de négociations.

Un site Internet de surveillance a été mis en ligne: ecotramquebec.org.

Le collectif ÉcotramQuébec souhaite que le tracé du tramway bifurque sur l’avenue des Sciences Humaines, plutôt que de traverser le boisé Lacerte pour rejoindre le boulevard Laurier. Photo gracieuseté

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *