L'Appel
07:28 15 septembre 2021 | mise à jour le: 15 septembre 2021 à 09:44 Temps de lecture: 4 minutes

Nouveau visage pour l’avenue Maguire

Nouveau visage pour l’avenue Maguire
Photo: Photo Métro Média - François CattapanLes travaux de construction et de réfection maintenant presque complétés, l’artère commerciale de Sillery se présente sous un nouveau jour.

Chantier enfin achevé sur l’artère commerciale de Sillery

AMÉNAGEMENT. Soulagement pour les commerçants et les habitués de la rue Maguire à Sillery. Il est désormais possible de profiter de la relance postpandémie à double titre. En effet, non seulement les effets de la crise sanitaire se sont fait sentir au cours des derniers mois, mais en plus l’artère commerciale a subi une réfection majeure. Désormais, il est permis d’espérer que ce milieu de vie revalorisé en fera une destination à redécouvrir.

«Cette cure de rajeunissement de l’avenue Maguire tombe à point avec la relance économique. Grâce au dynamisme des partenaires engagés dans ce projet, l’impact sur la dynamisation de l’artère commerciale ne tardera pas à se faire sentir. En bonis, la vie de quartier y sera des plus attrayantes», souligne Émilie Villeneuve, conseillère municipale locale et membre du comité exécutif de Québec. Elle se félicite au passage que le chantier parfois intense a suscité très peu de plaintes.

Plusieurs propriétaires d’immeubles ont profité du chantier municipal pour rénover leur bâtiment. Photo Métro Média – François Cattapan

Il faut dire que la Ville a retenu les leçons du chaotique précédent grand chantier de la route de l’Église. Des mesures préventives instaurées lors des travaux sur Hochelaga, afin de rester en contact constant avec les citoyens et gens d’affaires touchés, ont été reconduites avec succès. La présence sur place notamment d’un bureau d’information a permis des échanges et ajustements sans délai.

Aussi, les 50 commerçants de l’avenue ont accès au Programme de compensation pour les entreprises situées dans des secteurs touchés par des travaux d’infrastructure majeurs. De plus, l’administration municipale a octroyé une somme de 30 000$ à la Société de développement commercial (SDC) Maguire, pour le déploiement d’une campagne de promotion et de visibilité.

«Ces éléments conjugués au fait que l’entrepreneur a procédé par phases tout en préservant l’accès aux commerces en tout temps ont grandement aidé. La cure de rajeunissement de l’avenue Maguire n’était pas un luxe, mais une nécessité. Depuis 2020, nos marchands ne l’ont pas eu facile. Nous pouvons désormais envisager l’avenir économique du secteur d’un tout nouvel œil et avec grand enthousiasme», indique Camil Lacroix, président de la SDC Maguire.

L’inauguration officielle de la nouvelle rue Maguire s’est faite en présence d’élues municipales locales et de représentants de la SDC Maguire. Photo Métro Média – François Cattapan

Par ailleurs, il ne s’inquiète pas trop du fait que le réaménagement n’offre des stationnements que sur un seul côté de la rue. «Nous perdons ainsi 18 cases ajoutées aux 73 de l’ancien stationnement municipal de surface, pour un total de 91. Par contre, nous obtenons 110 nouvelles places sous le bâtiment des condos locatifs Maguire sur l’Avenue, érigé sur le site», précise-t-il

Maguire redynamisée

En parallèle, la SDC Maguire profite du réaménagement de l’avenue commerciale pour revoir sa signature visuelle. Le projet soutenu par la Ville se trouve à l’étape de la conceptualisation. Ce mandat visant à doter l’artère d’une signature artistique de marque a été confié à Olivier Dufour, président de Lucid Dreams. Ce dernier souhaite contribuer à faire de l’endroit une destination branchée à Sillery. La présentation des esquisses est fixée à janvier 2022 et l’installation au printemps suivant.

Rappelons que le réaménagement de l’avenue Maguire consistait en la réfection des conduites des réseaux souterrains, l’amélioration du réseau d’éclairage et de signalisation, ainsi que l’aménagement d’une place publique avec scène permanente. Il a également permis de procéder à l’élargissement des trottoirs, l’ajout de mobilier urbain, la plantation d’arbres et arbustes, de même que l’installation de bornes de recharge électrique.

«Nous n’envisageons pas de grande et coûteuse activité inaugurale. Nous privilégions répartir le budget pour animer plus régulièrement l’artère.» – Camil Lacroix, président SDC Maguire

Les cases de stationnement perdues sur rue seront largement compensées par celles réservées sous le nouvel édifice Maguire sur l’Avenue. Photo Métro Média – François Cattapan

Métro Média

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *