L'Appel
07:23 1 septembre 2021 | mise à jour le: 1 septembre 2021 à 09:04 Temps de lecture: 5 minutes

Les Noix de la Chance redonnent au suivant

Les Noix de la Chance redonnent au suivant
Photo: /gracieusetéNancy Lachance et sa collaboratrice Sylvie Gagnon devant une plaque de noix fraîchement torréfiées.

SOCIÉTÉ. Agissant comme famille d’accueil pour les personnes ayant une déficience intellectuelle depuis 23 ans, Nancy Lachance cherchait un moyen d’en faire plus. La réflexion amorcée il y a un peu plus de deux ans a mené à la fondation d’une entreprise dans le but de donner au suivant en créant de l’emploi pour sa clientèle. C’est ainsi que sont nées les Noix de la Chance, un secret encore bien gardé dans la région de Québec spécialisé dans la torréfaction de noix artisanales.

La femme au grand cœur a démarré son entreprise en 2019, en collaboration avec sa conjointe originaire de l’Allemagne où les noix torréfiées sont fort populaires. La production s’effectue dans les locaux adaptés de leur résidence principale située à L’Ancienne-Lorette. Les activités complémentaires de la ressource de type familial (RTF dans le jargon des services sociaux) sont accréditées par le MAPAQ (ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec).

En plus des noix et des huiles prochainement, on trouve des beurres à tartiner. /gracieuseté

«Engagées auprès des personnes vivant avec une déficience intellectuelle, nous avions le désir commun de développer un volet pour les intégrer à la communauté. C’est reconnu, le travail non contraignant favorise chez elles des sentiments d’autonomie, de fierté et de contribution à la société. En plus, avec la pandémie, il s’agit d’une alternative bienvenue alors que les centres de jour ont ralenti ou fermé», indique Nancy Lachance qui se dit choyée par le vie et redevable envers les plus vulnérables.

Pas question de forcer la participation pour autant. Sa main-d’œuvre cible a besoin de stabilité dans des tâches simples et répétitives. Pour l’instant, une seule des pensionnaires de la RTF profite du service. Les responsabilités de Sylvie Gagnon consistent à faire l’étiquetage des produits ainsi que l’emballage des paquets cadeaux. Des tâches qu’elle adore et qui lui permettent de se sentir valorisée.

Objectif de croissance

Désireuse de faire profiter de ce milieu de vie stimulant à un plus grand nombre de bénéficiaires, la femme d’affaires souhaite voir son entreprise croître. Elle y va un pas à la fois, pour grandir et accueillir davantage de travailleurs. Son vœu le plus cher serait d’en superviser jusqu’à une dizaine dans l’avenir.

Propriétaire d’une résidence d’accueil pour personnes vivant avec une déficience intellectuelle, Nancy Lachance développe le projet les Noix de la Chance pour favoriser leur intégration à la société. /gracieuseté

«Pour l’instant, nos installations au sous-sol de la maison pourraient accueillir jusqu’à cinq personnes sur des horaires adaptés chaque semaine. Éventuellement, au rythme de la progression de la demande, nous envisageons de devoir relocaliser l’atelier dans un centre de jour», indique Nancy Lachance.

Se faire connaître

Afin d’atteindre son objectif aussi ambitieux que généreux, l’énergique propriétaire des Noix de la Chance s’efforce de faire connaître son projet. «Ce n’est pas très répandu la torréfaction de noix artisanales de tradition allemande. Nos produits uniques, dont des noix enrobées, des beurres et des huiles, sont préparés à la main par petites quantités. Cela nous permet d’en assurer la qualité et de maximiser la concentration des saveurs. Les commandes sont ensachées au moment de la livraison pour maximiser la fraîcheur», précise-t-elle.

En raison du confinement lié à la pandémie, les relations d’affaires se sont concentrées sur la vente en ligne. Depuis quelque temps, Nancy Lachance présente ses produits dans certains marchés publics de proximité. Elle prévoit aussi profiter de la visibilité offerte par les marchés de Noël. Parallèlement, son intention est d’ouvrir des points de vente dans des boutiques d’alimentation nichées de la région de Québec. Des opportunités sont également envisagées du côté des cadeaux corporatifs et des commandites. Bref, elle veut développer pour aider ses protégés à se sentir valoriser.

Pour plus d’information: www.noixdelachance.com.

«Dans la vie, peu importe ton niveau intellectuel, te sentir valoriser constitue un immense élément de fierté. Quand je vois les yeux de Sylvie briller parce qu’elle se sent bonne et utile, moi c’est ma paye!» – Nancy Lachance, copropriétaire des Noix de la chance

La gamme de produits fins et spécialisés des Noix de la Chance font d’excellentes gâteries pour soi ou à offrir en cadeau. /gracieuseté

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *