L'Appel
07:29 21 août 2021 | mise à jour le: 21 août 2021 à 10:17 Temps de lecture: 2 minutes

Tatouage de Camille Giroux en soutien à la Fondation Charles-Bruneau

Tatouage de Camille Giroux en soutien à la Fondation Charles-Bruneau
Photo: /gracieusetéCamille Giroux, tenant son tatouage, accompagnée de ses parents et Guillaume Gagné, directeur du IGA des Sources de Cap-Rouge.

SANTÉ. La chaîne de supermarchés IGA lance une campagne originale pour appuyer la mission de la Fondation Charles-Bruneau. Baptisée «Les durs à cuire», celle-ci propose la vente de tatouages imaginés par des enfants en rémission d’un cancer. Pour l’occasion, les dessins de huit courageux survivants ont été transformés en autocollants cutanés temporaires.

À la suite de l’idée lancée par IGA, plusieurs jeunes en rémission ont soumis des dessins de leur fruit, légume ou aliment préféré. Huit magnifiques dessins ont alors été sélectionnés. Deux tatoueurs professionnels, David Peyote et Cat Bijou, ont transformé les oeuvres des enfants en tatouages temporaires.

Parmi les artistes en herbe, on retrouve Camille Giroux, 8 ans, de Saint-Augustin-de-Desmaures. Alors qu’elle était à peine âgée de 1 an, l’héroïne locale a été diagnostiquée d’une leucémie lymphoblastique aigüe. La courageuse petite fille va maintenant beaucoup mieux. Grâce aux soins qu’elle a reçus, elle peut reprendre ses activités préférées et continuer à vivre de beaux moments avec ceux qui l’entourent.

Sur l’une des feuilles de tatouages temporaires, on retrouve la fraise imaginée par Camille Giroux, 8 ans, de Saint-Augustin. /Illustration gracieuseté

Notons que l’appellation «Les durs à cuire» réfère aux enfants de partout au Québec en rémission d’un cancer . Accueillis dans l’un des quatre Centres Charles-Bruneau, ils ont tous déjà participé à un évènement phare de la Fondation avec leur famille. Les deux feuilles de quatre tatouages sont vendues 3$ (plus taxes) jusqu’au 30 septembre, chez les marchands IGA de la province.

Liste des jeunes créateurs

Les vrais durs à cuire, ce sont eux, des enfants de partout au Québec en rémission d’un cancer:

  • Julianne Faucher (Saint-Henri) – Hamburger
  • Camille Giroux (Saint-Augustin-Des-Desmaures) – Fraise
  • Louis-David Lessard (Saint-Jean-Sur-Richelieu) – Coco
  • Charlie Provost (Verchères) – Oignon
  • Ozzie Rivest (Laval) – Sandwich à la crème glacée
  • Rose Robitaille (Pincourt) – Melon d’eau
  • Myriam Tousignant (Saint-Boniface) – Beigne
  • Léonie Trahan (Saint-Boniface) – Ananas

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *