L'Appel
07:58 31 juillet 2021 | mise à jour le: 15 juillet 2021 à 09:19 Temps de lecture: 7 minutes

Endroits où plonger le regard dans le fleuve

Endroits où plonger le regard dans le fleuve
Photo: /Photo Métro Média – ArchivesLa terrasse Saint-Denis offre l’un des plus beaux points de vue à Québec.

PANORAMA. Importante voie maritime, mais aussi principal point d’entrée des découvreurs et explorateurs du Nouveau Monde, le fleuve Saint-Laurent fascine par sa beauté et par son histoire. Voici une suggestion de quelques beaux endroits pour apprécier sa splendeur, répartis d’est en ouest le long de son littéral nord.

Les jeux d’eau côtoient la plage de sable à la Baie de Beauport. /Photo Métro Média – Archives

Baie de Beauport

Véritable oasis à proximité du centre-ville, la Baie de Beauport est devenue un incontournable à Québec, avec sa plage et sa vue sur le Saint-Laurent. En plus de son accès à l’eau et à des jeux d’eau, l’endroit propose une variété d’activités et d’animations, ainsi que la location nautique. On y retrouve aussi un service de camping pour VR.

Parmi les nouveautés offertes cet été, on retrouve un nouveau resto, un parc dédié aux amateurs d’escalade, des boutiques éphémères et une proposition d’introduction à la voile. Bref, beaucoup de plaisir en perspective à l’extrémité sud du boulevard Henri-Bourassa.

La terrasse Saint-Denis offre l’un des plus beaux points de vue à Québec.

Terrasse Saint-Denis

Un des secrets les mieux gardés du Vieux-Québec est la terrasse Saint-Denis. Ce promontoire naturel se situe au bout de l’avenue Saint-Denis, en contrebas de la Citadelle. Surplombant la terrasse Dufferin et le magnifique Château Frontenac, le perchoir s’avère tout désigné pour admirer la vie grouillante autant sur le fleuve Saint-Laurent que sur ses rives.

Pour les amateurs d’histoire, on y retrouve un monument à la mémoire de Pierre Du Gua de Monts. Premier colonisateur de la Nouvelle-France, il a eu pour lieutenant un certain Samuel de Champlain, éventuel fondateur de Québec.

À l’extrême sud du parc du Bois-de-Coulonge se trouve un pavillon donnant sur la marina de Sillery. /Photo Métro Média – Archives

Bois-de-Coulouge

Apprécié pour ses sentiers ombragés en forêt et ses bâtiments anciens, le parc du Bois-de-Coulonge fait partie des beaux jardins du Québec. En plus de ses plates-bandes colorées, ainsi que de son secteur des rhododendrons matures et de son arboretum, l’endroit accessible par la Grande Allée cache un petit joyau.

Tout au bout du vaste terrain propice à la détente et au pique-nique se trouve un superbe pavillon. Ce nid d’aigle donne une vue imprenable sur la marina de Sillery et sur le fleuve. Idéal pour une petite escale hors du temps oppressant, pour réfléchir et se ressourcer.

Le belvédère de la côte de Sillery complète l’aménagement voisin de la terrasse de la Pointe-à-Puiseaux, devant l’église Saint-Michel. /Photo Métro Média – Archives

Belvédère de la côté de Sillery

Un nouveau belvédère s’est ajouté dans le décor de la côte de Sillery. Il donne accès à un superbe panorama surplombant le fleuve Saint-Laurent et la promenade Samuel-De Champlain. La passerelle vertigineuse a été réalisée dans le cadre du 75e anniversaire de la Caisse Desjardins de Sillery–Saint-Louis-de-France. Elle résulte d’un partenariat avec la Ville de Québec et la Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ).

D’une longueur de 15 mètres et fait d’acier galvanisé peint, le belvédère offre une vue sur plus de 180 degrés. Sa projection de cinq mètres et son garde-corps en verre permettent une perspective remarquable.

À l’ouest de la promenade Samuel-De Champlain, s’avance dans le fleuve le quai des Cageux avec sa tour. /Photo gracieuseté

Quai des Cageux

Inévitablement, même si le secteur se trouve en chantier pour la réalisation de sa phase 3, la superbe promenade Samuel-De Champlain est toute désignée pour un contact direct avec le Saint-Laurent. Sa conception vise justement à redonner aux citoyens l’accès au cours d’eau. Et c’est réussi sur toute sa longueur, entre le Vieux-Port et les ponts, mais tout particulièrement à la hauteur du Quai-des-Cageux.

Accessible en voiture, à vélo, ou à pied, l’endroit offre quelques services en plus de s’avancer dans les flots. On y retrouve un pavillon ainsi qu’une tour d’observation permettant de profiter de la vue.

Bancs et tables à pique-nique sont disposées à l’ombre des arbres à divers endroits du parc de la Plage-Jacques-Cartier. /Photo Métro Média – Archives

Plage Jacques-Cartier

Le parc de la Plage-Jacques-Cartier longe le fleuve Saint-Laurent sur 2,6 kilomètres à Sainte-Foy. Il est devenu un havre de paix dans un parcours digne des plus jolies stations de villégiature. Ce boisé naturel offrant un rare contact direct avec le fleuve se compose d’une étroite terrasse marine, d’une batture et d’une falaise offrant une vue panoramique sur le fleuve.

Dans sa description, la Ville de Québec indique que l’endroit intéresse les flâneurs, les contemplatifs, les ornithologues et les amateurs de pique-niques. Il attire les marcheurs et les coureurs qui affectionnent ses sentiers de terre battue ou de neige selon la saison. Des stationnements sont prévus via le chemin Saint-Louis.

Des installations éphémères permettent de prendre une pause en admirant le fleuve et la baie de la marina de Cap-Rouge. /Photo Métro Média – Archives

Marina de Cap-Rouge

Le parc nautique de Cap-Rouge et sa marina se situent sur un parcours digne des plus jolis réseaux de villégiature. Superbement intégré au secteur du Vieux-Cap-Rouge, on y accède par l’avenue Saint-Félix. Lieu de prédilection pour les marcheurs à longueur d’année, il propose une multitude d’activités aquatiques en été: voile, canot, kayak, planche à voile et pédalo.

Des sorties sur la rivière du Cap Rouge à bord d’une embarcation pontée sont également offertes. Plusieurs points de vue sur le fleuve y sont regroupés. Le parc Jean-Déry, véritable havre de paix, l’avoisine à l’est, tout comme la rivière du Cap Rouge et les magnifiques sentiers de marche qui suivent son cours.

Au bout de ses sentiers, le parc des Hauts-Fonds donne accès aux battures du fleuve. /Photo Métro Média – Archives

Parc des Hauts-Fonds

Territoire protégé pour sa richesse, le parc des Hauts-Fonds est le seul accès public au fleuve à Saint-Augustin-de-Desmaures. Il offre la possibilité de découvrir un échantillon des battures et des boisés riverains grâce à un réseau de sentiers et à des panneaux d’interprétation. Le site accessible par le chemin du Roy débouche sur une vue exceptionnelle sur le fleuve.

La préservation de la diversité de ses écosystèmes est supervisée par la Fédération québécoise pour la protection du patrimoine naturel (FQPPN). Invités au respect de ce parc unique, les visiteurs peuvent y pratiquer la marche en sentier, l’ornithologie et même faire une pause pique-nique dans des aires prévues à cet effet.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *