L'Appel
13:03 18 juin 2021 | mise à jour le: 18 juin 2021 à 13:09 Temps de lecture: 2 minutes

Entraves majeures tout l’été sur le pont Pierre-Laporte

Entraves majeures tout l’été sur le pont Pierre-Laporte
Photo: /Photo Métro Média - ArchivesAyant résisté deux fois moins longtemps que prévu, le pavage du tablier du pont Pierre-Laporte doit être restauré en entier cet été. /Photo Métro Média – Archives

CIRCULATION. Parmi les nombreuses entraves qui compliqueront les déplacements cet été, il faut noter en tête de liste la réfection du pavage sur le tablier du pont Pierre-Laporte. Ainsi, les traversées d’une rive à l’autre seront ardues dans les deux directions, en raison de la nécessité de fermer quatre voies sur six. Réalisés en deux temps, les travaux s’échelonneront d’abord du 27 juin au 7 juillet, puis du 8 au 18 août.

Responsable du chantier, le ministère des Transports du Québec (MTQ) prévient qu’une seule voie par direction sera disponible en tout temps sur le pont pendant les deux interventions. Des conditions de circulation difficiles sont à prévoir sur le réseau routier. Par ailleurs, un corridor de sécurité sera mis à la disposition des véhicules d’urgence sur la voie centrale du pont de Québec, pour faciliter leur circulation. Une structure de coordination spécifique a été instaurée avec les partenaires pour assurer une réponse adéquate des services d’urgence.

Télétravail suggéré

Le MTQ encourage les usagers à revoir leurs habitudes de déplacements et à recourir aux mesures d’atténuation en transport collectif mises en place. Il est notamment prévu d’offrir des réductions aux tarifs mensuels des réseaux de transport, ainsi qu’à la traverse de Québec-Lévis. Aussi, la fréquence des parcours d’autobus inter rives de même que l’horaire de la voie réservée sur l’autoroute Robert-Bourassa seront augmentés. Enfin, il est suggéré aux travailleurs qui le peuvent de privilégier le télétravail et restreindre les déplacements d’une rive à l’autre non essentiels durant les deux phases de chantier.

Durant ces deux périodes, les travaux seront exécutés de manière intensive, soit 24 heures sur 24, pendant un maximum de 10 jours consécutifs. Ceux-ci sont requis pour procéder au remplacement complet de la membrane d’étanchéité et de l’enrobé sur le tablier du pont. Précisons que le ministre des Transports, François Bonnardel, a déploré que les matériaux en place ont connu une dégradation prématurée et assuré que l’actuelle intervention sera mieux exécutée.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *