L'Appel
10:16 15 juin 2021 | mise à jour le: 15 juin 2021 à 12:04 Temps de lecture: 2 minutes

Les chemins illusoires de Lucie Gagnon

Les chemins illusoires de Lucie Gagnon
L’artiste Lucie Gagnon, devant son œuvre réalisée d’une manière distincte et originale. /Photo gracieuseté - David Cannon

ARTS VISUELS. Finissante à la maîtrise en Arts visuels de l’Université Laval, Lucie Gagnon convie le public à son exposition «En quête de chemins illusoires». Celle-ci se tient jusqu’au 23 juin, à la Salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins.

L’artiste présente son projet final de maîtrise. Il s’agit d’un diptyque de très grand format, qui est également un bas-relief à la suite du traitement singulier de la toile. Elle tente d’exprimer l’énergie et le foisonnement qui caractérisent les illusions visuelles à partir desquelles naissent la multiplicité et la diversité des formes animales et humaines qu’elle représente. Les deux peintures qui la constituent appellent ainsi à plonger au cœur de narrations compliquées, vivantes et composites, dont l’interprétation est ouverte.

Multilemma

Cette œuvre est réalisée d’une manière distincte, le multilemma. Entre figuration et abstraction, cette technique doit son originalité à l’abandon de toute intention formelle, c’est-à-dire sans choix préalable de sujets, et au délaissement de toute recherche de composition.

La manière multilemmée implique également des effets de gonflement et de drapé créés par des resserrements irréguliers dans la toile. Cette manipulation ajoute aussi au brouillage des formes peintes et à leur enchevêtrement. L’œuvre fera l’objet de modifications en cours d’exposition, afin d’offrir une expérience différente aux visiteurs.

Un aperçu de l’exposition est disponible en ligne.

(Source: Université Laval)

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *