L'Appel
09:46 10 juin 2021 | mise à jour le: 10 juin 2021 à 18:05 temps de lecture: 2 minutes

L’élu augustinois Marcel Desroches cité en déontologie

L’élu augustinois Marcel Desroches cité en déontologie
Marcel Desroches est conseiller municipal du district Des Coteaux à Saint-Augustin-de-Desmaures. /Photo gracieuseté

MUNICIPAL. Il semble qu’un élu risque de se faire taper sur les doigts s’il ne s’abstient pas de siéger au conseil de ville lorsqu’une décision concerne sa propre rue. Le conseiller augustinois Marcel Desroches l’a appris à ses dépens, alors qu’il est visé par une citation en déontologie devant la Commission municipale du Québec (CMQ).

Marcel Desroches est conseiller municipal du district Des Coteaux à Saint-Augustin-de-Desmaures. /Photo gracieuseté

Des renseignements obtenus par la Direction du contentieux et des enquêtes sont susceptibles de démontrer qu’il a commis des manquements à son code d’éthique municipal. L’entité rattachée au CMQ a relevé neuf fautes potentielles. Toutes ont un lien avec le projet de ligne souterraine et d’ajout d’un trottoir sur la route Tessier, endroit où le principal intéressé habite lui-même.

Ainsi, à plusieurs reprises, entre le 21 septembre 2020 et le 19 janvier 2021, M. Desroches s’est placé en situation de conflit d’intérêts en intervenant dans ce dossier. En plus de participer aux débats, note l’organisme provincial, l’élu a pris position contre le projet et demandé aux membres du conseil municipal de réviser leur décision.

À la défense de ses voisins

Au fait de sa situation délicate, l’élu local considérait devoir défendre ses voisins qui n’ont pas été consultés sur le projet qui les concerne. Le CMQ lui reproche d’ailleurs d’avoir déposé une demande à cet effet, sans déclarer son intérêt, en plus de délibérer et de voter sur ladite résolution.

La Ville de Saint-Augustin, telle que le prévoit les règles de procédure, payera les frais juridiques pour la défense de M. Desroches. Ce dernier s’est retiré temporairement de son siège, en attendant la suite de l’enquête dans cette affaire.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *