L'Appel
07:38 11 juin 2021 | mise à jour le: 11 juin 2021 à 10:49 temps de lecture: 2 minutes

Caserne Champigny: démolition en vue d’une reconstruction

Caserne Champigny: démolition en vue d’une reconstruction
Après analyses techniques, il s’est avéré plus économique et efficace de démolir pour rebâtir. /Photo gracieuseté – Ville de Québec

SÉCURITÉ. Le Service de protection contre l’incendie de Québec (SPCIQ) profitera de nouvelles installations dans le secteur de Champigny. La caserne numéro 10 installée sur l’avenue Jules-Verne sera démolie pour être rebâtie à neuf au cours de l’été. Les pompiers sont déjà relocalisés dans des casernes à proximité, depuis que d’importants dommages ont été causés par le bris d’une conduite d’eau en avril 2020.

Selon le responsable des communications à la Ville de Québec, David O’Brien, le projet est évalué à environ 5,4M$. Il précise que le récent sinistre a confirmé la nécessité de remplacer le bâtiment érigé en 1991, car il ne correspondait plus aux normes en vigueur. C’est le Groupe Constructech qui a décroché le contrat pour la démolition et la reconstruction de la caserne. Le chantier doit se mettre en branle cet été, en vue d’une livraison des nouvelles installations à la fin de 2022.

Rénovation impossible

«Le constat initial de mai 2020 envisageait une rénovation et un agrandissement de la caserne existante. Or, à la suite d’analyses techniques plus approfondies, la structure du bâtiment ne correspondait plus aux nouvelles exigences (résistance sismique, charges de neige et contreventements). Il faut savoir que, comme il s’agit d’un bâtiment de protection civile, les normes structurales sont plus sévères au sens du code du bâtiment», ajoute M. O’Brien.

Devant l’importance des ajustements nécessaires à la structure afin de procéder à son agrandissement, la Ville a réalisé une analyse budgétaire. Avec les interventions requises, le constat fut qu’il était moins dispendieux de procéder à une reconstruction complète. L’idée d’apporter des modifications importantes au bâtiment existant a alors été mise de côté. L’intervention a connu certains délais de planification et d’exécution en raison de la pandémie.

Un aperçu de la nouvelle caserne 10 de Champigny, qui sera érigée d’ici la fin 2022 au coût de 5,4M$. /Esquisse gracieuseté – Ville de Québec

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *