L'Appel
07:24 2 juin 2021 | mise à jour le: 2 juin 2021 à 08:58 temps de lecture: 2 minutes

Frais additionnels pour l’étude de stabilisation de la plage Jacques-Cartier

Frais additionnels pour l’étude de stabilisation de la plage Jacques-Cartier
On saura bientôt quelles seront les interventions privilégiées pour contrer l’érosion de la plage Jacques-Cartier. /Photo Métro Média – Archives

MUNICIPAL. Il en coûtera plus cher à la Ville de Québec pour bonifier son projet de stabilisation des berges de la plage Jacques-Cartier. Un récent sommaire décisionnel révèle qu’elle autorise à cet effet une dépense supplémentaire de 99 342$. La somme s’ajoute au contrat adjugé à la firme Stantec Experts-conseils, afin de compléter son analyse d’une solution au problème d’érosion d’une portion du littoral.

On apprend dans le document municipal que ces honoraires professionnels additionnels sont requis afin de répondre à des précisions techniques. Celles-ci ont été formulées par le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Elles résultent d’interrogations soulevées à la suite de l’étude d’impact plutôt critique réalisée par le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

«La modification s’explique par le fait que le consultant a dû réaliser des expertises complémentaires, afin de répondre aux demandes du BAPE et du MELCC», précise-t-on dans le sommaire décisionnel. Il est notamment question: de mise à jour de l’étude d’impact en vue d’apporter des modifications au projet de stabilisation; de compensation pour les empiétements prévus en rive et en littoral; ainsi que de réalisation de simulations visuelles de l’état final du site et de cartes de localisation.

Facture quadruplée

Rappelons qu’en juillet 2017, le comité exécutif adjugeait un contrat à Stantec pour un montant initial de 105 525$. Ses services professionnels étaient retenus pour la préparation d’une étude d’impact, en lien avec le projet de stabilisation de la plage Jacques-Cartier. Entre décembre 2018 à mai 2020, trois avis de modification totalisant 234 448$ ont été approuvés, élevant le contrat à 339 973$. Voilà qu’est soumis un quatrième avis de modification d’une somme de 99 342$. Cela porte la facture d’expertise à 439 315$. La solution bonifiée devrait être dévoilée sous peu.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *