L'Appel
15:58 18 mai 2021 | mise à jour le: 18 mai 2021 à 16:56 temps de lecture: 2 minutes

Sylvain Juneau sera de l’élection à Saint-Augustin

Sylvain Juneau sera de l’élection à Saint-Augustin
Sylvain Juneau veut finaliser le travail d’assainissement de la situation financière de Saint-Augustin d’ici 2025. /Photo Métro Média – Archives

MUNICIPAL. Après réflexion, le maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, confirme qu’il sera à nouveau candidat à l’élection municipale de novembre prochain. Élu en 2015, lors d’un scrutin partiel pour remplacer au pied levé son prédécesseur Marcel Corriveau, puis en 2017, l’ingénieur de formation entend solliciter un troisième mandat. Jusqu’en 2025, il souhaite achever le travail d’assainissement des finances publiques.

«Au cours des dernières années, les Augustinois ont été largement mis à contribution pour réparer les errements de nombreuses années de gouvernance pour le moins laxiste. Avec le gel du compte de taxes, l’année 2021 a marqué une étape significative dans le redressement des finances de la Ville. Le travail n’est pas terminé, l’objectif n’est pas encore atteint, mais nous sommes définitivement sur la bonne voie», insiste l’élu pour justifier sa décision de se représenter.

Sylvain Juneau se félicite d’être parvenu avec le conseil municipal à réduire la dette à 63M$, soit près de 180% du budget de proximité. Il estime que la moitié du chemin est parcouru pour atteindre un niveau raisonnable d’endettement pour une ville de la taille de Saint-Augustin. En ce sens, il prévient qu’il «faut résister à la tentation de dépenser à tout vent et de faire miroiter d’illusoires baisses de taxes». À son avis, il importe d’avoir le courage de mener la stratégie à terme, afin de ne pas anéantir les efforts et sacrifices consentis.

Confiance en l’avenir

«Les surplus engrangés, les ventes de terrains industriels, les taxes commerciales associées, les gains réalisés dans le dossier de la quote-part d’agglomération et plusieurs subventions obtenues ou à venir sont autant d’acquis. Cela permet d’envisager l’avenir avec confiance et optimisme d’un point de vue financier à Saint-Augustin-de-Desmaures. D’ici la fin du prochain mandat, la dette aura été rabattue à un niveau raisonnable et nous pourrons dire mission accomplie», conclut le maire Juneau.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *