Actualités
08:43 3 mai 2021 | mise à jour le: 4 mai 2021 à 11:34 temps de lecture: 3 minutes

Des citoyens dénoncent l’abattage le long d’Hochelaga

Des citoyens dénoncent l’abattage le long d’Hochelaga
Des citoyens ont tenu à honorer les services écologiques rendus par les 84 arbres qui devront être abattus en raison de l’élargissement du boulevard Hochelaga. /Photo gracieuseté

ENVIRONNEMENT. Dimanche matin, des citoyens se sont réunis le long du boulevard Hochelaga pour honorer les services écologiques rendus par les arbres qui seront abattus. L’intervention prévue et annoncée est rendue nécessaire en vue de l’élargissement de l’artère. En tout, ce sont 84 arbres qui seront remplacés à la fin des travaux par 102 nouvelles plantations.

«On veut nous faire croire qu’un petit arbre planté compense un arbre mature sacrifié. La Ville présente de belles simulations d’un boulevard réaménagé, avec de nouveaux arbres sur les terre-pleins centraux et les trottoirs, mais les arbres qui y sont représentés ont déjà au moins une vingtaine d’années», déplore Marie-Hélène Felt, du mouvement Vigilance arbres Sainte-Foy.

Elle observe également que la plupart de ces arbres se trouvent dans le secteur de l’école secondaire De Rochebelle. En plus de la population avoisinante, à son avis c’est toute une génération d’étudiants qui subira les effets de la perte de canopée. Elle rappelle que la quantité de poussières présentes dans l’air est jusqu’à quatre fois moins élevée dans une rue bordée de grands arbres.

«Nous voulions marquer le premier d’une série de massacres annoncés, dont beaucoup sont en lien directement ou indirectement avec le projet du tramway. Or, on peut être pour le tramway et contre l’abattage de milliers d’arbres matures, dans l’unique objectif de ne surtout pas nuire à la circulation automobile. Sachant que la pandémie a changé durablement nos façons de travailler et de nous déplacer, ce genre d’approche est-elle encore le moindrement justifiée», demande Mme Felt.

Fluidité et déviation

Précisons que l’élargissement du boulevard Hochelaga de quatre à six voies est planifié au programme quinquennal d’immobilisations (PQI) de la Ville de Québec. Après la portion entre Robert-Bourassa et de l’Église en 2020, la phase II débutera en juin 2021 entre de l’Église et De Rochebelle. Le projet vise, d’une part, à améliorer la circulation à la tête des ponts, en prévision du développement immobilier à venir.

D’autre part, il permettra d’assurer la fluidité des déplacements qui devront être déviés du boulevard Laurier durant le chantier du tramway. Par ailleurs, le tracé de celui-ci doit justement traverser l’extrémité des terrains De Rochebelle, pour rejoindre le chemin des Quatre-Bourgeois via Roland-Beaudin.

Impacts sur la verdure d’ici l’automne 2022

  • Arbres avant les travaux = 230
  • Arbres abattus = 84
  • Arbres conservés = 146
  • Arbres replantés = 102
  • Arbres après les travaux = 248
Le site visé se trouve près de l’intersection avec la rue Lavigerie, derrière les bureaux d’arrondissement. /Photo gracieuseté

Québec Hebdo

Articles similaires

19:47 10 février 2016 | mise à jour le: 10 février 2016 à 19:47 temps de lecture: 1 minutes
Valoriser les arbres
19:47 10 février 2016 | mise à jour le: 10 février 2016 à 19:47 temps de lecture: 1 minutes
Valoriser les arbres

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *