L'Appel
07:52 5 mai 2021 | mise à jour le: 6 mai 2021 à 14:20 temps de lecture: 3 minutes

Sylvain Juneau toujours en réflexion en vue des élections

Sylvain Juneau toujours en réflexion en vue des élections
Photo: Sylvain MercierLe maire de Saint-Augustin, Sylvain Juneau, n’est pas encore fixé sur son avenir politique. /Photo Métro Média – Archives

MUNICIPAL. À l’image de son homologue de Québec, le maire de Saint-Augustin ne confirme pas pour l’instant son intention de se présenter aux élections municipales de novembre prochain. Chose certaine, contrairement à certaines rumeurs, Sylvain Juneau assure ne pas être intéressé de tenter l’aventure à un palier politique supérieur. Même si un scrutin fédéral se profile à l’horizon, il réitère préférer le contact direct avec ses concitoyens et l’amélioration des services de proximité.

Questionné sur son avenir immédiat, celui qui termine un second mandat à la tête de sa Ville affirme ne pas être fixé dans l’immédiat. «J’ai déjà dit que je ne ferais jamais de politique et me voilà élu depuis six ans, alors ça vaut ce que ça vaut. Pour les niveaux supérieurs, on oublie ça. Quant à ma situation actuelle, la réflexion se poursuit et elle peut évoluer au cours des six prochains mois. Par contre, si l’élection avait lieu dans un mois, je serais assurément candidat», lance-t-il en guise d’indice assez évocateur.

Dans le bilan de son présent mandat, M. Juneau se félicite d’avoir mis de l’ordre dans les finances de la municipalité. Favorable à un gel de taxes foncières à long terme, il considère néanmoins qu’il reste des efforts à faire. Le ratio dette/budget de proximité (35M$)se situe encore à 180%, alors qu’un niveau estimé sain devrait avoisiner 100%. Aussi, en fonction des consignes sanitaires, l’inauguration du centre communautaire multifonctionnel du secteur est devrait avoir lieu dans les prochaines semaines.

Conseil fonctionnel

Par ailleurs, le maire n’est pas d’accord avec une récente observation voulant qu’un conseil municipal composé d’élus indépendants ait atteint ses limites. «Au contraire, juge-t-il, le fait d’avoir des échanges animés sur certains enjeux montre que la démocratie municipale est en santé. Il peut arriver que des conseillers se rangent plus souvent d’un même côté, mais cela ne veut pas dire qu’il existe des coalitions. Parfois, en comité plénier, il n’y a pas juste deux, mais trois voire quatre visions qui s’affrontent.»

Bref, pour Sylvain Juneau, dans sa composition actuelle, le conseil municipal fonctionne efficacement. Les dossiers progressent et la Ville est bien administrée. À ses yeux, il n’y a donc pas de nécessité que les élus se regroupent en partis politiques. «En tout cas, si je me représente, ce ne sera pas à la tête d’un quelconque regroupement.» Reste à voir la stratégie que privilégieront d’éventuels adversaires.

«Ma réflexion se poursuit. Par contre, si l’élection avait lieu dans un mois, je serais assurément candidat.» – Sylvain Juneau, maire de Saint-Augustin

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *