Actualités
07:31 29 avril 2021 | mise à jour le: 29 avril 2021 à 09:29 temps de lecture: 3 minutes

Projet immobilier réduit et réorienté sur Quatre-Bourgeois

Projet immobilier réduit et réorienté sur Quatre-Bourgeois
Il y a un intérêt pour densifier les abords du chemin des Quatre-Bourgeois avec le passage du futur tramway. /Photo Métro Média – Archives

CONSTRUCTION. Soulagement pour les résidents du Plateau de Sainte-Foy habitant le quartier résidentiel entre les avenues Duchesneau et Wilfrid-Pelletier. Le projet immobilier envisagé sur la portion nord du chemin des Quatre-Bourgeois a connu une évolution encourageante dernièrement. D’une part, un nouveau promoteur prend en charge le dossier et, d’autre part, il a l’intention de revoir à la baisse l’ampleur de la construction.

D’après ce qui a récemment filtré, c’est l’entreprise Clef Développement qui a racheté récemment les terrains au précédent propriétaire. Son intention est de favoriser l’acceptabilité sociale du projet dans le voisinage immédiat. C’est dans cette optique que le promoteur propose de ramener la hauteur de six à trois étages, alors que le zonage actuel en permet quatre.

Plus question pour les citoyens de déplorer l’implantation d’un mur-édifice dans leur cour arrière. Autre intervention pour éviter de favoriser cette impression, le bâtisseur prévoit ériger quatre immeubles au lieu d’un seul. Plutôt que d’être parallèles au chemin des Quatre-Bourgeois, les bâtiments seront disposés perpendiculairement à l’artère. Cela préservera davantage les percées visuelles, ainsi que l’ensoleillement et l’intimité des propriétés unifamiliales voisines.

Avancée positive

De l’avis du porte-parole des citoyens du secteur, Robert MacKay, la nouvelle mouture du projet s’avère une avancée positive. «Il y en a qui sont déçus de l’architecture, note-t-il, mais c’est un autre débat. Pour nous, résidents du côté sud de la rue Marsolet, nous sommes encore perdants, mais moins que dans le cas d’un mur-édifice de quatre à six étages. Nous restons pris en otage, mais nos conditions se sont améliorées.»

Pour lui, le projet présenté s’avère mieux que ce qui était proposé auparavant et ce que le zonage actuel permet. M. MacKay trouve intéressant de noter que «le promoteur semble avoir plus de considérations pour nos préoccupations que la Ville». Il salue cette tentative de densification plus raisonnable, tout en disant demeurer vigilant. Le comité citoyen souhaite que les autres parties de la zone suivent la tendance et n’accueillent pas d’autres immeubles démesurés.

Pétition déposée

Cette demande se trouvait au cœur d’une pétition signée par 373 résidents et déposée au conseil municipal. Interpellé par la démarche, le président de l’arrondissement, Rémy Normand, a voulu se faire rassurant. «Tout éventuel projet immobilier sera analysé en fonction du zonage en vigueur. Depuis 2009, celui-ci limite la hauteur à quatre étages. Notre objectif est de faire la meilleure insertion possible dans le zonage actuel.»

Modifications proposées

  • Hauteur réduite de six à trois étages
  • Immeuble initial divisé en quatre plus petits
  • Disposition réorientée perpendiculairement à l’artère
Le comité citoyen du Plateau souhaite éviter l’ajout d’immeuble imposant dans leur cour comme celui-ci. /Photo Métro Média – Archives

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *