Actualités
07:22 27 avril 2021 | mise à jour le: 27 avril 2021 à 08:33 temps de lecture: 3 minutes

Longue mise à niveau de l’usine de traitement d’eau de Sainte-Foy

Longue mise à niveau de l’usine de traitement d’eau de Sainte-Foy
En rénovation depuis 2018, l’UTE de Sainte-Foy poursuit sa mise à niveau sans interruption de service jusqu’en 2024. /Photo Métro Média – François Cattapan

RESSOURCE. Planifiée par phases, la mise à niveau de l’usine de traitement d’eau (UTE) de Sainte-Foy s’échelonnera sur encore quelques années. À la Ville de Québec, on confirme que des investissements majeurs sont consacrés à cette importante infrastructure municipale. Les travaux évalués à plus de 46,5M$ doivent non seulement permettre d’assurer la qualité de la production, mais aussi d’en accroître le rendement.

Ces rénovations étaient requises en raison de l’âge des installations. D’une part, l’UTE fidéenne affiche plus de 40 ans d’activité au compteur. D’autre part, elle devait répondre aux normes inscrites au Règlement sur la qualité de l’eau potable du ministère de l’Environnement.

Déjà en 2008, la prise d’eau située dans le fleuve Saint-Laurent à la hauteur de Cap-Rouge a été reconstruite pour sécuriser l’approvisionnement. Trois interventions subséquentes ont permis, notamment, d’installer un système de désinfection à l’hypochlorite de sodium, d’ajouter des générateurs d’ozone et de restaurer les équipements de filtration.

Un important chantier de rénovation se poursuit à l’usine de traitement d’eau de Sainte-Foy, afin d’en accroître la capacité pour sécuriser le réseau d’aqueduc de Québec. /Photo Métro Média – François Cattapan

Dans le plan d’investissement quinquennal (PIQ) 2021-25, il est prévu que les travaux restants nécessiteront des fonds de 24,5M$ répartis sur les quatre prochaines années. «Une prochaine phase est à venir. Elle consistera à remplacer les décanteurs et à améliorer plusieurs équipements. Les plans et devis de ces travaux seront faits en 2021. Les travaux sont planifiés de 2022 à 2024», précise Wendy Whittom, conseillère en communication à la Ville de Québec.

Réseau sécurisé

À terme, les interventions serviront à mettre à niveau l’ensemble des équipements et des composantes du procédé de traitement, dans le respect de la réglementation provinciale. Au passage, la capacité de production de l’usine sera accrue, pour atteindre 160 000m3/jour d’eau traitée.

Cette optimisation permettra non seulement de répondre à une consommation croissante, mais également de sécuriser le réseau municipal. En cas de besoin, cela assurera la capacité à alimenter la conduite de transfert de 50 000 mètres cubes de l’UTE de Sainte-Foy vers le réseau de Québec.

La Ville tient à rassurer la population. Les travaux n’ont aucune incidence sur la qualité de l’eau distribuée. Les résidents du secteur ouest peuvent donc continuer à consommer l’eau potable du réseau sans crainte durant le déroulement des rénovations. À noter que 21% de l’eau traitée pour la consommation à Québec provient du Saint-Laurent.

Principaux objectifs des travaux

  • Doubler la capacité de production de l’UTE de Sainte-Foy.
  • Optimiser la qualité des installations de filtration dans l’avenir.
  • Pouvoir détourner de l’eau potable vers le réseau en cas d’imprévu.
L’objectif des travaux vise à accroître la capacité de production, pour sécuriser l’approvisionnement en eau potable de Québec. /Photo Métro Média – François Cattapan

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *