Actualités
07:19 21 avril 2021 | mise à jour le: 26 avril 2021 à 15:35 temps de lecture: 5 minutes

Un projet immobilier pour maintenir l’espace vert du golf de Cap-Rouge

Un projet immobilier pour maintenir l’espace vert du golf de Cap-Rouge
Pour les actionnaires du Club de golf de Cap-Rouge, le projet immobilier proposé permet de garantir la pérennité de leurs activités et des espaces verts dans l’avenir. /Esquisse gracieuseté

CONSTRUCTION. Pour la direction du Club de golf de Cap-Rouge, le projet immobilier envisagé en remplacement du chalet d’accueil aura deux principaux impacts positifs. D’abord, pérenniser les activités de l’organisme qui vient de célébrer ses 60 ans d’existence. Ensuite, et surtout pour la communauté environnante, assurer la préservation de ce vaste espace vert au cœur du quartier résidentiel.

Confronté à la réalité de la baisse de fréquentation qui affecte le loisir en général, le club de golf de la rue Saint-Félix refuse de jeter la serviette. Entre la mort et la survie, ses actionnaires privilégient la seconde option, afin de rester un actif dans son milieu. C’est dans cette optique qu’ils ont choisi d’ériger un immeuble en copropriétés sur le site. La décision a fait l’objet d’une longue analyse pour réduire les inconvénients.

«Il y avait un choix à faire entre plusieurs bâtiments à implanter par phases à la grandeur du parcours sur environ cinq ans ou un seul édifice en hauteur pouvant être complété en un an et demi. Nous avons opté pour le chantier le plus court et le moins dérangeant. Les gens peuvent se rassurer, le projet est unique et ne se veut pas le premier d’une série. Contrairement à ce que certains détracteurs pensent, on n’est pas devant le début d’une tendance à bâtir en hauteur dans le secteur», explique Pierre Le Gallais, nouveau président du c.a. du Club de golf de Cap-Rouge.

En guide de preuves des efforts consentis pour favoriser l’acceptabilité sociale, il indique que les consultations publiques ont permis de bonifier le projet initial. Ainsi, de la première à la troisième mouture, l’édifice a été rabaissé de 15 à 12 puis finalement à 10 étages. Le bâtiment devant remplacer le chalet d’accueil datant de 1959 a été décalé vers l’ouest, afin d’atténuer l’effet d’ombrage. Enfin, pour la même raison, l’architecture propose une graduation par paliers.

«Le promoteur Groupe Tanguay est reconnu pour son écoute et sa sensibilité à l’égard des citoyens. La réduction de 30% du gabarit en est une éloquente démonstration. Nous estimons proposer un bel édifice, qui permettra aux retraités actifs de Cap-Rouge de rester dans leur secteur. En plus, ce renouveau de nos installations contribuera à revitaliser l’ensemble de la communauté», soutient M. Le Gallais.

Servitude comme garantie

Autre ajustement resté méconnu à son avis, l’inquiétude concernant l’avenir du champ de pratique a été dissipée. Celui-ci se trouve désormais inclus dans la servitude de conservation des espaces verts rattachée au projet immobilier. L’ajout a été appuyé et voté à l’unanimité par les actionnaires. Cela fait en sorte que les résidents voisins de la rue James-Bowen n’ont plus à craindre la construction de bâtiments sur cette portion du terrain de golf.

«Cette entente légale garantit la vocation d’espace vert sur l’ensemble du terrain, et ce, même s’il advenait dans un futur éloigné que le golf devait cesser ses activités. La volonté qu’il en soit ainsi est partagée autant par les actionnaires que les propriétaires des rues avoisinantes. L’occasion se présente de prendre les moyens pour y arriver et assurer la pérennité de ces deux réalités avec le projet immobilier», précise M. Le Gallais certifiant également que l’entente avec la Ville de Québec en faveur de la pratique du ski de fond sur le site durant l’hiver est là pour rester.

En attente du municipal

Positif de nature, le président du Club de golf est conscient que l’acceptabilité sociale s’avère un long processus. Il considère que le récent sondage maison réalisé par le comité citoyen qui suit le dossier et affiche 80% d’opposition ne représente pas une photo fidèle de la réalité. Une demande d’opinion professionnelle à la firme Léger révèle que l’approche «par appel de volontaires» ne favorise pas un échantillon représentatif. De plus, il induit un biais en faveur des détracteurs. L’analyse de la dernière consultation par la Ville de Québec montre des avis beaucoup plus partagés.

«Certes, il reste du chemin à faire, mais nous sommes confiants. Nos échanges sur le terrain sont beaucoup plus favorables qu’il n’y paraît. Nous sommes dans l’attente d’une prise de position par la Ville sur les suites à donner au dossier. Notre souhait est que celle-ci soit connue le plus rapidement possible. Néanmoins, il n’y a pas péril en la demeure. Nous avons du temps pour bien faire les choses à la satisfaction de la communauté et à long terme», affirme Pierre Le Gallais. Chose certaine, il n’y a pas de quatrième mouture du projet sur les planches à dessin en ce moment.

«Avec les bonifications apportées tant à l’architecture qu’à l’emplacement de l’édifice, nous estimons proposer un projet adapté, réfléchi et qui s’intègre bien dans son milieu.» – Pierre Le Gallais, président du c.a. du Club de golf de Cap-Rouge

*Lire le texte précédent sur la plus récente consultation virtuelle organisée par la Ville de Québec.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 17

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Rénald Desrochers

    Quand un «vrai» sondage sera fait, auprès de l’ensemble de la population riveraine du Club de Golf, c’est-à-dire tout autour du terrain, le résultat pourrait être très différent.
    Les «contre» ne seront jamais satisfaits, quel que soit le projet.
    Les autres propriétaires tout autour ne prendrons pas le risque de perdre ce vaste espace vert disponible pour tous, et qui est un facteur d’accroissement de la valeur des propriétés du secteur, avec ou sans nouvel immeuble.

  • Michel C Bernier

    PROJET FORMIDABLE!! Il faudrait que les opposants comprennent que sans ce projet, le Club de golf ne survivra pas. Dans ce cas, il ne faut pas être un grand devin pour pouvoir prédire que le terrain tombera en friche, les années passeront, et finalement la Ville changera le zonage pour permettre un développement résidentiel. Ceux qui pensent que la Ville fera un parc rêvent en couleur!

  • robert archambault

    Excellent projet

  • JOCELYNE BERGERON

    Magnifique projet, très beau travail, bravo.

  • Michel Moreau

    C’est un projet magnifique qui permettra de conserver en entier cet espace vert.

    • Yvon Poulin

      Excellent projet pour le maintien de l’espace vert!

    • Sylvain Gilbert

      Excellent projet qui assure la pérennité du club et du coup le maintien de l’espace vert pour les citoyens qui avoisine le Golf

  • Gilles Nadeau

    projet super. Il faut continuer et le realiser. Felicitations

  • Gilles Morin

    C’est un magnifique projet et sa dernière mouture est à échelle humaine. La proximité d’un terrain de golf, augmente la valeur des propriétés environnantes.

  • Georges Theriault

    Excellent projet pour assurer la survie du Club de Golf et, par ricochet, la conservation de ce bel espace vert. Monsieur Le Gallais a bien exposé la situation actuelle et ce projet est absolument nécessaire et doit se réaliser le plus tôt possible sans quoi le risque est grand de perdre ce magnifique espace vert. Il faut le faire . Le plus tôt sera le mieux.

  • Pierre Deschênes

    C’est un projet qui vise la pérennité d’un site d’espace vert exceptionnel à Cap-Rouge. Les initiateurs du projet ont toujours visé la préservation de cet espace à long terme et éviter un développement domiciliaire qui s’étendrait inévitablement sur plusieurs années suite à une faillite du club de golf.

    Le vieillissement des membres actuels du club de golf ne peut-être compensé par la venue à court terme d’une nouvelle clientèle en nombre suffisant pour assurer la survie du club de golf. Le projet vise à éliminer le fardeau insoutenable de la dette du club qui pourrait l’entraîner vers une fermeture obligée d’ici peu.

    La réalisation du projet est un gage de tranquillité pour les résidents à très court terme plutôt qu’un fardeau.

  • Christian Cariou

    Excellent projet et primordial pour la pérennité du club et le maintien des espaces verts.

  • Danny Halle

    je suis en accord avec le magnifique projet.

  • Réal Boissonneault

    Le meilleur projet que les voisins puissent espérer pour assurer la pérennité du Club de golf et, ainsi, conserver ce bel espace vert dans leur arrière-cour. Ils sont choyés que ce projet soit réalisé par un promoteur sérieux et respectueux à tous les égards. Ils ont, en prime, l’assurance que cet espace ne changera pas de vocation à moyen ou long terme.

  • Serge Fournier

    Excellent projet immobilier, indispensable pour le Club de golf et pour la ville de Québec.

  • Stephen Genois

    C’est un magnifique projet qui c’est ajusté à la demande des propriétaires riverains. Garder un espace vert aussi magnifique dans une ville centre est primordiale. Ce projet est également nécessaire pour la pérennité du club. Pour la direction du club ne lâcher pas ,votre bon travail va profiter à l’ensemble des Carrougeois.