Communaute
08:36 19 avril 2021 | mise à jour le: 26 avril 2021 à 15:39 temps de lecture: 3 minutes

Mobilisation pour conserver les arbres autour de l’église Saint-Louis-de-France

Mobilisation pour conserver les arbres autour de l’église Saint-Louis-de-France
Des citoyens voisins de l’église Saint-Louis-de-France se sont mobiliser pour conserver le maximum d’arbres sur le site qui sera bientôt en chantier. /Photo gracieuseté

MANIFESTATION. Des citoyens du secteur Saint-Louis-de-France se sont mobilisés lundi matin pour préserver les arbres sur le site de leur église. Le lieu de culte doit être démoli pour faire place à la première Maison des Aînés à Québec. Toutefois, la coupe massive d’arbres matures pour libérer le futur chantier a ameuté plusieurs résidents voisins.

Présents tôt avant l’ouverture du chantier, les manifestants réclament que soient conservés la vingtaine d’arbres matures restants sur les 77 que comptait le site. Les organisateurs n’ont rien contre le projet de résidence pour personnes âgées. Ils déplorent toutefois être mis devant le fait accompli et n’avoir pas été avertis ni consultés avant de lancer l’opération d’abattage.

Vendredi, les résidents ont appris qu’ils recevraient dans les prochains jours un dépliant explicatif du projet de construction. Plusieurs jugent que «ce sera trop peu trop tard». D’ailleurs, la direction du CIUSSS de la Capitale, responsable du dossier, a reconnu en point de presse qu’il y a eu un manque de communication.

Comme il reste encore 20 grands arbres qui peuvent être conservés en périphérie et une dizaine de petits arbres qui peuvent être transplantés plutôt qu’abattus, ils espèrent repartir sur des bases consensuelles. «Il est temps que les membres de la communauté deviennent des partenaires à part entière du projet. Nous avons identifié une vingtaine d’arbres dont l’emplacement devrait permettre le maintien sur le site. Selon notre analyse, ces arbres ont encore de longues années devant eux», estime Marie-Hélène Felt, résidente du quartier Saint-Louis-de-France.

Rencontre avec les citoyens

Lundi après-midi, le responsable des communications pour le CIUSSS de la Capitale, Mathieu Boivin, a confirmé la tenue d’une rencontre virtuelle avec les citoyens. Celle-ci aura lieu en ligne ce mercredi 21 avril en soirée, entre 19h et 21h. Des intervenants du CIUSSS et de la Société québécoise des infrastructures y prendront part, afin d’expliquer le projet en détail et les étapes nécessaires. D’ici là, un moratoire est imposé sur l’abattage d’arbres et le maximum sera fait pour conserver la vingtaine toujours debout.

Plusieurs affichaient leurs revendications en faveur de la conservation des arbres. /Photo gracieuseté

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *