Actualités
07:16 8 mars 2021 | mise à jour le: 3 mars 2021 à 16:27 temps de lecture: 2 minutes

Présence de plomb moindre dans les CFP des Découvreurs

Présence de plomb moindre dans les CFP des Découvreurs
Bonne nouvelle, aucun abreuvoir n’a dû être mis hors d’usage dans les centres des Découvreurs. /Photo Métro Média – Archives

SANTÉ. Le Centre de services scolaires des Découvreurs (CSSD) a complété son analyse de la présence de plomb dans l’eau sur une bonne note. Il en ressort que les abreuvoirs et éviers s’avèrent moins affectés dans les centres de formation professionnelle (CFP), de même qu’au centre d’éducation des adultes et au centre administratif.

Du côté de la direction, on précise que cette opération a été réalisée à la demande du ministère de l’Éducation du Québec. Elle permet d’obtenir un portrait global et d’apporter les mesures correctrices requises pour respecter la nouvelle norme de Santé Canada, maintenant établie à moins de cinq microgrammes par litre.

L’équipe du Service des ressources matérielles a donc pris des échantillons d’eau dans les édifices concernés. Il en ressort que 61 des 70 points d’eau testés s’avèrent conformes. Par ailleurs, seulement neuf installations nécessitent qu’on laisse couler l’eau durant une minute, alors qu’aucune n’a dû être condamnée. Des affichettes ont été apposées et les lavabos des toilettes ou des vestiaires ont été réservés au lavage des mains.

Mesures correctrices

«Nous avons maintenant en main les résultats d’analyse de la présence de plomb dans l’eau de nos centres. Le travail se poursuit pour connaître la source des problèmes associés aux points d’eau pour lesquels une action doit être posée. Des correctifs pourront être apportés en changeant des robinets ou des tuyaux et en ayant recours à des filtres spécialisés», a déclaré Christian Pleau directeur général du CSSD.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *