Actualités
08:34 24 février 2021 | mise à jour le: 24 février 2021 à 10:28 temps de lecture: 2 minutes

Règlement omnibus sur l’urbanisme adopté à L’Ancienne-Lorette

Règlement omnibus sur l’urbanisme adopté à L’Ancienne-Lorette
Avec son nouveau règlement urbanistique, L’Ancienne-Lorette ne sera plus la championne des dérogations mineures. /Photo Métro Média – Archives

MUNICIPAL. Après plus d’un an d’ajustements et de consultation, la Ville de L’Ancienne-Lorette adopte son règlement omnibus sur l’urbanisme. Évoqué depuis le début de cette longue démarche, l’objectif consiste à réduire le nombre de demandes de dérogations mineures par les propriétaires. C’est dans cette optique que seront désormais standardisés certains aménagements simples (cabanon, clôture, piscine, etc.), qui autrement alourdissent le processus administratif relatif à l’émission des permis.

Lors de l’assemblée publique de la fin février, le conseil municipal a donc bouclé la boucle et adopté son règlement omnibus. Cette étape finale a été précédée par une présentation et une adoption devant le conseil d’agglomération de Québec. La Ville peut donc mettre en place la mouture bonifiée du règlement, à la suite des consultations citoyennes menées en ligne au cours de l’été dernier.

«Au bout du compte, le règlement omnibus vise à simplifier la gestion du zonage. Environ 75 aspects mineurs sont concernés. L’idée consiste à réduire les dérogations, pour accélérer l’obtention des permis et ne pas retarder les petits projets. On veut faciliter le processus et limiter les frustrations», a justifié par le passé le directeur du service de l’urbanisme, Philippe Millette.

Améliorations apportées

Parmi les améliorations apportées en vue d’autoriser plus promptement l’exécution de menus travaux, un gazebo ne sera plus considéré comme un bâtiment accessoire. Comme la réglementation lorettaine limite à deux ajouts de ce type sur un terrain, il devenait impossible sans dérogation de profiter également d’un cabanon et/ou d’un garage. Des assouplissements sont également prévus concernant l’installation d’un abri d’auto temporaire. Enfin, certains tarifs de permis ont même été réduits.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *