L'Appel
16:24 23 février 2021 | mise à jour le: 23 février 2021 à 16:24 Temps de lecture: 3 minutes

L’ancien quartier militaire accueillera une école secondaire

L’ancien quartier militaire accueillera une école secondaire
Les terrains de l’ancien quartier militaire de Sainte-Foy sont vacants depuis sa démolition en 2018. /Photo Métro Média – Archives

CONSTRUCTION. Une première étape est franchie dans la conversion de l’ancien quartier militaire à Sainte-Foy. Une partie des terrains sera consacrée à la construction d’une école secondaire anglophone. L’annonce en ce sens a été faite par le ministère de la Défense nationale (MDN).

Cette décision intervient dans le cadre des consultations en cours avec les divers paliers de gouvernements impliqués. En effet, autant le provincial que le municipal et la nation huronne ont démontré de l’intérêt pour développer l’ancien site de logements militaires le long du boulevard Hochelaga. Le ministre de la Défense, Harjit S. Sajjan, confirme donc la vente d’une parcelle de terrain à la province de Québec.

Ainsi, près d’un hectare ira au ministère de l’Éducation pour la construction d’une nouvelle école secondaire sur la rue Wolfe. Plus précisément, elle verra le jour sur le site actuel de l’École Saint‑Vincent. C’est la Commission scolaire Central Québec qui profitera de ce transfert de propriété pour mieux desservir sa clientèle.

«Leur important projet appuiera l’enseignement pour les anglophones de la région. Ceux-ci sont nombreux à être issus de familles de militaires en affectation à Valcartier et ailleurs dans la communauté», souligne le député fédéral local de Louis-Hébert, Joël Lightbound.

Négociations en cours

Pour sa part, le ministre Sajjan précise que les pourparlers «se poursuivent avec les parties intéressées concernant le futur de la propriété restante. Ces discussions nous aideront à prendre une décision éclairée qui procurera le plus grand bénéfice à tous les membres de la collectivité».

À noter qu’il reste environ 11 hectares de terrain disponibles sur les 14 hectares que comptait le site original. Outre le transfert à la province de 0,98 hectare prévu au printemps 2022 pour la future école secondaire anglophone, environ 0,29 hectare a été vendu à la Ville de Québec pour le réaménagement d’Hochelaga. Par ailleurs, le MDN a gardé 2 hectares à l’est du site pour ériger son nouveau manège militaire de Sainte-Foy, inauguré en 2018.

Rappelons qu’en 2016, la Défense a regroupé ses logements militaires à proximité de sa base de Valcartier. Par conséquent, l’ancien site de logements militaires de Sainte-Foy a été libéré en 2017. Après inspection, il a été estimé que les anciennes habitations étaient trop vétustes pour être restaurées. Elles ont été démolies à l’automne 2018 afin de préparer le terrain pour une utilisation future. Cette décision s’inscrit dans l’exercice de gestion et de transfert des propriétaires excédentaires des Forces armées canadiennes.

Détails et échéanciers

  • Début de la construction en 2023 et ouverture de l’école en septembre 2025.
  • L’établissement secondaire moderne aura le potentiel d’accueillir 1200 élèves.
  • CS Central Québec envisage d’y intégrer Saint-Patrick et Québec High School.
Sur les 14 hectares que comptait le site initialement, il reste encore 11 hectares à développer en bordure d’Hochelaga. /Photo Métro Média – Archives

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *