Actualités
13:21 18 février 2021 | mise à jour le: 18 février 2021 à 16:30 temps de lecture: 3 minutes

L’Université Laval anticipe une formule mixte pour la rentrée d’automne

L’Université Laval anticipe une formule mixte pour la rentrée d’automne
La rectrice de l’Université Laval est rassurée par la résilience de la communauté étudiante. /Capture-écran sur Zoom

ÉDUCATION. Bien qu’il reste plusieurs impondérables quant à l’évolution de la crise sanitaire, la direction de l’Université Laval planifie déjà sa rentrée automnale. Sans surprise, celle-ci s’annonce en formule hybride, même six mois à l’avance. Déjà, il est donc prévu que l’enseignement sera partagé entre les options en présence et à distance. La proportion reste à déterminer en fonction d’un éventuel assouplissement des consignes de la Santé publique.

Se disant guidée par un optimisme prudent, l’administration se prépare à offrir le maximum d’activités en présence. Néanmoins, une vaste offre de formation à distance sera préservée au cours de l’année universitaire 2021-22. L’Université Laval étudie plusieurs scénarios qui visent à rehausser l’expérience étudiante en vue de la rentrée de septembre. Elle travaille à ce que les membres de sa communauté puissent profiter le plus possible des installations du campus, dans le respect des limites imposées.

«On va faire preuve de créativité pour les accueillir sur le campus, tout en leur offrant la flexibilité de l’apprentissage à distance. On va aller au maximum de la demande, en vertu de ce que le gouvernement permettra. Cela implique de profiter des technologies modernes, pour offrir un milieu de vie et d’étude adapté à son temps. Il faut surtout s’assurer d’accompagner nos étudiants de septembre jusqu’à décembre prochain. En réalité, nous n’anticipons pas un retour à la normale sous peu, ce qui oblige à imaginer l’université du futur», indique la rectrice Sophie D’Amours.

Comme rien n’est certain, René Lacroix, vice-recteur à la coordination de la Covid-19, renchérit que «l’offre doit être ajustée afin qu’elle reste stimulante et sécuritaire. Déjà, des aménagements sont en place pour permettre le retour graduel de la vie étudiante sur le campus, dans le respect des consignes sanitaires. Des classes sont notamment ouvertes pour permettre des séances de tutorat auprès des étudiants qui en ont besoin. On s’attend à ce qu’après la semaine de lecture, le désir de réintégrer le campus soit accru».

Résultats positifs

Un an après avoir commencé à gérer l’incertitude liée à la Covid-19, l’Université Laval constate que les efforts de toute sa communauté portent fruit. Les étudiants sont nombreux et ils réussissent bien, comme le démontrent les statistiques suivantes:

  • Plus de 55 000 étudiants distincts inscrits à l’une des trois sessions de l’année universitaire 2020-21, soit une hausse de 10%;
  • Baisse de 10% du nombre d’étudiants qui ont abandonné au moins un cours durant la session d’automne 2020, par rapport à l’automne 2019;
  • Taux de réussite des cours à l’automne 2020 similaire à celui de l’automne 2019 et 87% des finissants occupent un emploi en lien avec leur formation.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *