Actualités
07:41 9 février 2021 | mise à jour le: 8 février 2021 à 18:47 temps de lecture: 3 minutes

Imposition du masque chirurgical à l’Université Laval

Imposition du masque chirurgical à l’Université Laval
Photo: MaridavLe port du masque chirurgical (de procédure) devient obligatoire à l’intérieur des bâtiments de l’Université Laval. /Photo Métro Média – Archives

SANTÉ. L’annonce d’un début de déconfinement dans les établissements d’enseignement supérieur est bien accueillie à l’Université Laval. Bien que cela soit perçu comme un premier pas vers un retour progressif sur le campus, la situation reste loin d’un retour à la normale. Plusieurs ajustements seront nécessaires, afin que les membres de la communauté universitaire puissent réintégrer les lieux de façon sécuritaire. Le premier consiste en l’imposition du masque chirurgical.

Désormais, le port du masque chirurgical devient obligatoire à l’intérieur de tous les bâtiments de l’Université Laval. La mesure s’appuie sur le fait que le masque à usage unique, aussi appelé de procédure, s’avère plus efficace que le couvre-visage pour limiter la propagation de la Covid-19. Son port est requis dans tous les établissements d’enseignement supérieur du Québec. Cela inclut les campus collégiaux et cégépiens et s’ajoute aux autres consignes sanitaires en vigueur.

«Des masques chirurgicaux seront fournis gratuitement à tous les membres de la communauté universitaire. À compter du 22 février, on pourra les trouver dans des distributeurs situés près des postes de remplissage de gel désinfectant et de désinfectant multisurface, à l’intérieur des pavillons. Les étudiants doivent porter le masque chirurgical partout et en tout temps, même une fois assis en salle de classe. Le masque est aussi obligatoire à l’intérieur des pavillons de résidences, sauf dans les chambres. Il doit être porté dans toutes les aires communes», précise la direction de l’Université Laval, dans une récente communication.

Activités pédagogiques en présence

Par ailleurs, un certain nombre d’activités de nature pédagogique pourront de nouveau être offertes en présence au fil des prochaines semaines. Elles s’ajouteront aux laboratoires et autres formations pratiques qui ont déjà lieu sur le campus. En classe, les étudiants devront s’assurer de s’asseoir aux tables marquées d’un cercle vert.

Ces activités pourront être offertes de façon volontaire par le personnel enseignant, dans le respect de leurs choix pédagogiques. «La présence de l’étudiant en classe ne sera pas obligatoire. Une option d’enseignement à distance restera disponible jusqu’à la fin de la session d’hiver. Comme il s’agit d’une opération logistique importante, sa mise en place nécessitera du temps», indique-t-on, en invoquant la patience.

Îlots de travail en équipe

Aussi, une cinquantaine d’îlots permettant les travaux d’équipe sont mis à disposition sur le campus. Ces îlots permettent de réaliser des travaux en équipe de deux, trois ou quatre personnes de manière sécuritaire. Développées depuis décembre 2020 par le personnel de l’université, ces installations répondent à un besoin de briser l’isolement chez les étudiants.

Il s’agit de tables de travail munies de cloisons en plexiglas. On trouve ces îlots à l’intérieur des pavillons suivants: Paul-Comtois, Ferdinand-Vandry, Charles-De Koninck, Abitibi-Price, Palasis-Prince et Adrien-Pouliot. D’autres emplacements pourraient s’ajouter au fil des semaines.

Autres services accessibles

  • Le magasin Coop Zone situé au pavillon Maurice-Pollack a rouvert ses portes.
  • Le Service de reprographie (SREP) offrira de nouveau certains services en personne.
  • La Bibliothèque continue de fonctionner selon les modalités déjà en vigueur.
Certaines activités reprennent, mais on demeure loin d’un retour à la normale sur le campus universitaire. /Photo Métro Média – Archives

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *