L'Appel
07:12 6 février 2021 | mise à jour le: 2 février 2021 à 16:27 Temps de lecture: 2 minutes

Premier extrait pour Pascal Larose

Premier extrait pour Pascal Larose
Photo: JONATHAN HENRYMulti-instrumentiste, Pascal Larose a profité de la pandémie pour développer son projet musical solo. /Photo gracieuseté – Léo Moffet

MUSIQUE. Multi-instrumentiste originaire de Sainte-Foy, Pascal Larose met en circulation un extrait de son projet solo. Sorte de carte de visite, Donne-moi des sous s’avère la première pièce du mini-album (EP) à paraître sous le titre Le grand frette. Il profite de l’isolement forcé par la pandémie pour y aller de cette offrande personnelle, après des années de travail de création et de collaborations musicales.

Pianiste de formation, c’est avec une guitare qu’il s’initie à la musique en bas âge avant de s’intéresser à pas mal tout ce qui fait du son. Il commence alors à créer en explorant les possibilités de la manipulation en studio. Inspiré des explorations sonores de grands prédécesseurs, tels que les Beatles, Bon Iver ou Unknown Mortal Orchestra, le compositeur de 25 ans dévoile le fruit de son imagination.

Reflet d’influences

L’œuvre qu’il présente arbore une identité très québécoise tout en reflétant des influences éclectiques tirées autant des figures importantes du rock britannique (Pink Floyd, Supertramp, Beatles) que des géants du R&B soul américain. Les sonorités organiques et les instruments d’époque sont agrémentés de la voix chaude de l’auteure-compositrice-interprète Ariane Roy, du saxophone de Simon Doyon (Pop Léon) et de la guitare de Frank Cayer (Jonathan Freeman, Ombre, District St-Joseph).

Extrait initial, Donne-moi des sous témoigne avec une simplicité crue de la réalité du monde des arts et de la culture. Il reflète tout autant de la réalité d’un peu tout le monde touché par la pandémie et le confinement. On peut l’entendre sur le site Internet bandcamp.com et sur les réseaux sociaux.

Le musicien originaire de Sainte-Foy s’amuse à manipuler les sonorités en studio. /Photo gracieuseté – Léo Moffet

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *