L'Appel
10:14 28 janvier 2021 | mise à jour le: 28 janvier 2021 à 11:46 temps de lecture: 5 minutes

Constats et espoirs des députés provinciaux du territoire de L’Appel

Constats et espoirs des députés provinciaux du territoire de L’Appel
Édifice Assemblée nationale du Québec. /Photo Métro Média - Archives

POLITIQUE. En ce début d’année, L’Appel fait le tour des députés provinciaux de son territoire, pour savoir comment ils ont traversé 2020 et ce qu’ils comptent prioriser en 2021. Voici un aperçu de ce qu’ils ont retenu de la pandémie et de ce qu’ils anticipent dans un avenir immédiat.

Geneviève Guilbault, députée provinciale de Louis-Hébert, vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et responsable de la Capitale

Que retenez-vous de l’année 2020?

Geneviève Guilbault, députée provinciale de Louis-Hébert et vice-première ministre du Québec. /Photo gracieuseté

«En 2020, j’ai été touchée par la solidarité qui a uni les Québécois. Certes, nous avons traversé des moments inédits et extrêmement difficiles, mais la grande majorité a tenu à faire sa part de diverses manières. Il suffit de penser à l’achat local, devenu une priorité pour bien des gens lorsque vient le temps de faire des emplettes, ou même aux différentes initiatives afin de divertir nos aînés. Aussi, de nombreuses entreprises de Louis-Hébert se sont adaptées en développant des produits en lien avec la Covid. Je remercie du fond du cœur les citoyens de la Capitale. On garde le moral!»

Quelle sera votre priorité d’action?

«Cette nouvelle année nous fait entrevoir des jours meilleurs, plus lumineux. La santé physique et mentale de mes concitoyens de Louis-Hébert demeure au cœur de mes priorités, tout comme l’équilibre financier de nos entreprises. À l’aube de notre relance économique, je peux vous assurer que notre gouvernement fera tout en son pouvoir pour les aider. En parallèle, mon équipe et moi poursuivons nos efforts pour soutenir nos organismes communautaires, spécialement ceux dédiés aux personnes dans le besoin.»

Éric Caire, député provincial de La Peltrie, ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale

Éric Caire, député provincial de La Peltrie et ministre délégué à la Transformation numérique. /Photo gracieuseté

Que retenez-vous de l’année 2020?

«Je suis particulièrement fier de voir le souci d’entraide qui a animé les gens de ma circonscription à tous les niveaux. Il est très encourageant de constater le respect des consignes sanitaires, dans les nouvelles réalités de la vie. Cela témoigne de la discipline et de la compréhension de la majorité devant la gravité de la situation. Comme ministre de la Transition numérique, je dois souligner l’apport des technologies pour traverser la crise et atténuer l’isolement. Je tiens à saluer le travail colossal du personnel médical et gouvernemental. À travers les événements tristes, il ressort toujours du positif.»

Quelle sera votre priorité d’action?

«Comme député, ce ne sont pas les projets qui manquent. Entre autres, il y aura bientôt une nouvelle école secondaire dans le secteur de Val-Bélair–Jacques-Cartier. Des places s’ajouteront en CPE et garderies, pour rattraper le retard en la matière. Enfin, il y a un projet de remise aux normes d’un terrain de baseball à L’Ancienne-Lorette. Plus largement, on a tous hâte de revenir un peu plus à la normale et de sortir pour rencontrer des gens, même aller au bureau. Le télétravail c’est bien beau et efficace, mais comme toute chose, trop c’est comme pas assez!»

Joëlle Boutin, députée provinciale de Jean-Talon

Joëlle Boutin, députée provinciale de Jean-Talon. /Photo gracieuseté

Que retenez-vous de l’année 2020?

«Les citoyens de Jean-Talon ont su faire preuve de résilience. Ensemble, nous avons fait front commun face à ce virus dévastateur, notamment en changeant nos habitudes de vie. L’adaptation a fait partie de notre quotidien, par l’adoption de nouvelles mesures sanitaires et un virage technologique. Plus que jamais les organismes communautaires, comme l’aide alimentaire et la santé mentale, ont été sollicités. Ma révélation en 2020: cette force que nous avons à affronter ensemble l’adversité.»

Quelle sera votre priorité d’action?

«Le contact avec les gens de mon comté me manque beaucoup. J’ai été élue avec la volonté d’aider ma communauté. J’ai hâte de revoir mon monde et de participer à des activités lorsque nous pourrons nous revoir en toute sécurité. Dans mes cartons, il y a, entre autres, la construction d’une Maison des aînés, un projet de résidence pour étudiants et l’ouverture prochaine du Centre des glaces. Je continue de faire avancer mes dossiers et de prendre soin des organismes et de leurs projets.»

2021 – une année de soutien vers un retour à la normale pour les élus provinciaux.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *