Actualités
07:21 2 février 2021 | mise à jour le: 29 janvier 2021 à 18:23 temps de lecture: 2 minutes

Choix du tracé sur Tessier expliqué par Hydro

Choix du tracé sur Tessier expliqué par Hydro
Le projet de ligne souterraine sur la route Tessier a été privilégié après analyse techno-économique par Hydro-Québec. /Capture-écran gracieuseté

MUNICIPAL. Devant les doléances des résidents concernés par l’enfouissement d’une ligne électrique sous la route Tessier à Saint-Augustin, Hydro-Québec tient à justifier ce choix. La société d’État rappelle que le projet permettra de répondre à la demande pour alimenter les futurs projets de développement, dans l’est du territoire municipal. De nouveaux équipements ont été installés en ce sens pour accroître la capacité du poste de distribution Anne-Hébert, au cœur du parc industriel François-Leclerc.

À la direction régionale pour la Capitale, on confirme que divers tracés ont été envisagés. «Parmi les scénarios évalués, notre analyse techno-économique a déterminé que l’idéal consistait à passer la ligne souterraine le long de cette artère. Tessier a donc été retenu et nous en avons avisé la Ville de Saint-Augustin, avec qui nous travaillons de concert dans ce dossier. Certes, Hydro-Québec dispose de pouvoirs prioritaires afin d’assurer le déploiement de son réseau, mais la collaboration avec le milieu est privilégiée», précise son conseiller en communication Marc-Antoine Ruest.

Consultation… avec la Ville

Preuve de ce souci de bonne entente, il mentionne qu’un compromis est intervenu avec la municipalité. Celui-ci prévoit l’ajout d’un trottoir au-dessus du massif enfoui, au frais de la société d’État dans le cadre de cet investissement global évalué à 24M$. «Au sujet de l’absence de consultation auprès des citoyens, la situation aurait été différente si la ligne devait passer sur les terrains privés. Or, comme on l’implante dans l’emprise publique, c’est avec la Ville que les discussions ont eu lieu», ajoute M. Ruest.

La décision finale a été prise par les ingénieurs d’Hydro et partagée avec les travaux publics de Saint-Augustin. Élaborés selon les normes du fournisseur énergétique, les travaux doivent se dérouler en grande partie l’été prochain. Contrairement à ce qui a été évoqué, le futur tramway ne fait pas partie de l’équation. Le projet de desserte du territoire et de délestage du poste voisin de la Suète aurait été requis, sans le développement du transport en commun.

Une page d’information doit être mise en ligne dans les prochains jours et les Augustinois en seront avisés.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Paquet

    Bonjour a vous qui travailler sur ce projet ,la route Tessier n’a pas été faite pour recevoir ce trottoir. On ne peut pas ajouter par dessus sans boucher les sorties d’eau de la chaussé et des sorties des résidences. Il vous sera nécessaire de modifier des deux cotés . Le réseau a besoin d’entretien a chaque saison. Comme vous faite toujours cela selon les normes , il vous sera nécessaire de repositionner le dessous du massif. On ne connait pas le futur mais s’il faut réparer sous le massif les frais en surplus vont a qui.