Actualités
07:49 31 janvier 2021 | mise à jour le: 27 janvier 2021 à 09:16 temps de lecture: 4 minutes

Gaétan Pageau veut agir en maire rassembleur

Gaétan Pageau veut agir en maire rassembleur
Gaétan Pageau a été assermenté maire de L’Ancienne-Lorette, à la mi-décembre, au terme d’une campagne électorale de près de 100 jours. /Photo gracieuseté

MUNICIPAL. Élu au terme d’une campagne électorale record, qui s’est étirée sur près de 100 jours en raison de la Covid-19, le nouveau maire de L’Ancienne-Lorette mise sur ses qualités de rassembleur pour remplir son mandat. Même si des élections municipales générales sont prévues en novembre 2021, Gaétan Pageau entend laisser sa marque dans un esprit de collaboration et de continuité. Il a l’intention de poursuivre dans les traces de son défunt prédécesseur Émile Loranger.

Optimiste de nature, le principal intéressé a dû puiser dans ses réserves. Rien ne prépare à traverser les incertitudes et rebondissements qui ont séparé de plusieurs semaines le vote par anticipation du scrutin final. Ayant au bout du compte obtenu plus de 55% des voix dans une course à cinq candidats, il estime détenir toute la légitimité pour gérer la destinée de sa Ville.

«En tant que gars qui carbure aux défis, je peux affirmer que la pandémie en est tout un. Mais, peu importe l’expérience de vie qu’il faut affronter, on en ressort toujours grandi. Ça oblige à innover et à faire les choses autrement. Il faut aussi travailler en équipe pour rester en contact avec les gens que nous, les élus, avons le privilège de servir», explique M. Pageau.

Lui qui a souvent été à l’origine de démarches d’opposition au conseil municipal, il n’envisage pas de faire cavalier seul. Il souhaite travailler dans la collégialité, pour le bien de la collectivité. «Je suis très heureux de l’atmosphère de collaboration qui prévaut entre les élus. Nous partageons le désir de faire avancer les choses pour améliorer la qualité de vie des Lorettains», ajoute le maire en saluant le dévouement des employés municipaux qui maintiennent le maximum de services en ces temps inédits.

Stabilité et continuité

Bien que son mandat initial soit de courte durée, le Lorettain de naissance ne sent pas la nécessité de faire de coups d’éclat. Il sait très bien que la saine gestion des deniers publics se hisse au rang supérieur des attentes de ses concitoyens. Après tout, ce qui a été réalisé dans les sept dernières années, il y a participé comme membre du conseil.

«J’arrive dans un mode de transition après un long exercice du pouvoir de plus de 37 ans par le maire Loranger. J’aurai ma couleur et mes façons de faire, mais je ne cherche pas à tout révolutionner. Les électeurs ont voté pour moi en tant que candidat de la stabilité et de la continuité. C’est ce que je compte leur offrir», confie M. Pageau.

Pour la suite des choses, l’important à ses yeux c’est qu’il y ait une mise en œuvre de ses promesses électorales qui s’entame. En campagne, il s’est commis en faveur d’une saine administration financière, de l’amélioration de la sécurité routière, de l’embellissement des parcs et du maintien de la fierté lorettaine. Il souhaite aussi soutenir le dynamisme des organismes communautaires, qui forment le tissu social de la municipalité.

D’autres importants enjeux clignotent sur son écran radar. Avec les membres du conseil, il s’engage à faire les représentations nécessaires afin d’éviter les inondations de la rivière Lorette. Gaétan Pageau suit également avec intérêt et confiance le procès en appel sur la surfacturation de la quote-part d’agglomération. Enfin, il espère fortement la rétrocession des terrains réservés par le ministère des Transports depuis les années 1970 pour la prolongation de l’autoroute 40. Bref, lui et ses collègues ont du pain sur la planche et devront se faire entendre tant auprès d’acteurs locaux que régionaux.

«Prolonger l’autoroute 40 à travers L’Ancienne-Lorette ne servira personne dans la Capitale. Il faut une alternative du XXIe siècle pour favoriser le transport collectif.» – Gaétan Pageau, maire de L’Ancienne-Lorette

En ces temps difficiles, Gaétan Pageau souhaite assurer la pérennité des organismes communautaires de son territoire. /Photo gracieuseté

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *