Actualités
07:39 26 janvier 2021 | mise à jour le: 25 janvier 2021 à 17:00 temps de lecture: 2 minutes

Traces de plomb dans les écoles secondaires des Découvreurs

Traces de plomb dans les écoles secondaires des Découvreurs
Les points d’eau problématiques sont soit condamnés ou munis d’une affiche suggérant un délai avant consommation. /Photo Métro Média – Archives

SANTÉ. Conformément aux exigences du ministère de l’Éducation du Québec (MEQ), la qualité de l’eau a été analysée dans les écoles secondaires du territoire. Les résultats démontrent que certaines installations présentent une concentration de plomb supérieure à la nouvelle norme de Santé Canada, établie à 5 microgrammes par litre. Bien que sérieuse, la situation s’avère moins problématique que dans les écoles primaires précédemment testées.

Ainsi, des échantillons ont été prélevés dans les quatre écoles secondaires, pour un total de neuf bâtiments. Sur les 172 points d’eau testés, 156 sont conformes dès l’ouverture ou après avoir laissé couler l’eau pendant au moins 30 secondes (90,7%). Un total de 16 points d’eau (dont 13 à De Rochebelle) se sont révélés hors norme et ont été mis hors d’usage (9,3%). La procédure ministérielle pour la mise en place des mesures correctives a été aussitôt appliquée.

«Tout a été planifié pour assurer un environnement sain pour les élèves et le personnel de nos écoles. Nous avons apposé des affiches comportant des consignes de faire couler l’eau pour certains points d’eau, en plus de mettre hors service des points d’eau non essentiels. Aussi, les lavabos des toilettes et des vestiaires ont été réservés pour le lavage des mains», précise Christian Pleau directeur général du Centre de services scolaire des Découvreurs (CSSD).

Correctifs envisagés

Le travail se poursuit pour connaître la source des problèmes associés aux points d’eau non conformes. Des correctifs pourraient être apportés en remplaçant des fontaines, des robinets ainsi que des tuyaux. Le recours à des filtres spécialisés ou à des modifications au raccord de la canalisation est également possible.

Entre temps, l’ensemble des parents et du personnel des écoles secondaires ont été informés des résultats des analyses. La prochaine étape sera l’analyse des points d’eau des centres de formation professionnelle et d’éducation des adultes, ainsi que du centre administratif. Les résultats doivent être rendus publics d’ici au 1er mars 2021.

Coup d’oeil aux résultats globaux des test et leur répartition. /Tableau gracieuseté – CSSD

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *