L'Appel
08:49 16 décembre 2020 | mise à jour le: 16 décembre 2020 à 10:54 Temps de lecture: 3 minutes

Gel de taxes aussi à L’Ancienne-Lorette

Gel de taxes aussi à L’Ancienne-Lorette
Photo: /Métro Média – ArchivesLa Ville de L’Ancienne-Lorette arrive à geler le compte de taxes, malgré une augmentation de 2,5% de ses dépenses.

MUNICIPAL. Comme ses voisines d’agglomération Québec et Saint-Augustin, la Ville de L’Ancienne-Lorette annonce un gel des taxes foncières pour 2021. Cela vaut pour toutes les catégories de propriété, soit résidentielle, commerciale et industrielle.

En l’absence du nouveau maire, Gaétan Pageau, non officiellement assermenté au moment de l’exercice financier, les élus ont adopté à l’unanimité un plan d’action conservateur. Le budget pour la prochaine année se chiffre à 33M$, en hausse de 2,5% par rapport à l’an dernier. Celle-ci est épongée par les ajouts au rôle d’évaluation foncière pour une valeur de 767 883$ ou 2,6%.

La Ville profite également d’un soutien de 1M$ du gouvernement du Québec visant à éponger les dépenses et les pertes liées à la pandémie. Cette aide a été utilisée pour augmenter les paiements comptants de certaines dépenses. De plus, la municipalité anticipe boucler l’année 2021 avec un surplus accumulé de 9M$. Cette réserve assure une marge de manœuvre en vue des imprévus et des futures hausses de quote-part.

Du côté des sorties d’argent, la quote-part d’agglomération grimpe de 1M$ à 16,75M$. «Il s’agit d’une hausse importante de 6,4% qui sera analysée en détail dans les prochaines semaines. C’est la plus grande dépense de notre budget global. Ce montant comprend notamment les frais liés aux services de police et de pompier, ainsi qu’à l’urbanisme et à la gestion des matières résiduelles», précise la mairesse par intérim Sylvie Papillon.

Immobilisations 2021-23

Le Programme triennal d’immobilisations (PTI) prévoit des investissements de 5M$ pour l’an prochain. Parmi les principales dépenses, mentionnons 825 000$ pour divers bâtiments, dont principalement la bibliothèque (toiture). S’ajoutent 416 000$ pour diverses améliorations dans les parcs et 249 300$ pour la mise à jour des équipements informatiques. Le PTI contient des projections de l’ordre de 6,4M$ pour 2022 et de 5,1M$ pour 2023.

  • La dette de la municipalité s’élèvera à 33M$ en date du 31 décembre 2020, soit 100% ou l’équivalent du budget de fonctionnement.
  • Le paiement du compte de taxes sera étalé sur quatre versements, soit le 4 mars, le 6 mai, le 15 juillet et le 23 septembre.

Omnibus sur l’urbanisme

Enfin, le conseil municipal lorettain a profité de la dernière assemblée publique de l’année pour déposer la version finale de son règlement omnibus sur l’urbanisme. La mesure vise à simplifier les demandes de permis pour des interventions mineures à la propriété. Le but consiste à réduire les demandes de dérogations mineures, qui abondent et alourdissent le processus. Après approbation par l’agglomération, le nouveau règlement de concordance entrera en vigueur au printemps prochain.

Québec Hebdo

Articles similaires

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *